2003, Pierre Bilger rembourse ses indemnités à Alstom

En août 2003, Pierre Bilger décide de rembourser ses indemnités de départ à Alstom. En mars, il avait quitté son poste de PDG d'un groupe industriel en grandes difficultés avec un chèque de 4,1 millions d'euros. Mais les actionnaires, qui ont vu le cours de leurs titres chuter de 90%, et la pression médiatique ont poussé ce patron plutôt discret à calmer le jeu.

Autre circonstance qui a certainement pesé sur la décision de Pierre Bilger : l'aide publique. En effet, la situation financière de l'entreprise est telle, que son successeur, Patrick Kron, négocie l'entrée de l'Etat dans le capital. Un parachute doré inopportun aurait pu brouiller les cartes.

Suggestions de contenus