Albert Frère fidèle à Dassault et à ses Falcon

Le milliardaire belge voyage depuis 2008 sur ce Falcon 2000 EX, ici sur le tarmac de l'aéroport de Tours. © Pierre Guilpain

Le milliardaire belge Albert Frère est l'un des rares patrons à évoquer la propriété d'un jet dans le rapport annuel de son groupe, Bruxelles Lambert (GBL). Ainsi, en 2007, il estimait son vieux Falcon 2000 à 22,5 millions d'euros. Une estimation réalisée en vue d'une vente pour financer l'acquisition d'un Falcon 2000 EX. Pour cet appareil, le financier avait déjà versé un acompte de 9 millions. C'est le jet qu'il utilise encore aujourd'hui. Il est la propriété de GBL Overseas Finance, une filiale de GBL

Suggestions de contenus