InsideBoard met l'IA au service de la transformation des entreprises

InsideBoard met l'IA au service de la transformation des entreprises Un projet d'entreprise réussi nécessite le plein engagement des salariés. C'est ce que propose la plateforme d'Insideboard qui s'inspire des codes des réseaux sociaux et a déjà conquis plusieurs entreprises du Cac 40.

La transformation est un enjeu majeur pour les grands groupes. Dans ce cadre, l'implication des salariés est indispensable. Reste à trouver un outil pour fixer des objectifs communs et capables de générer de l'engagement. C'est ce que propose InsideBoard, société créée en 2014. Elle compte 80 collaborateurs à Paris, New York et San Francisco. InsideBoard a déjà séduit une vingtaine de clients pour plus de 50 000 salariés concernés. Parmi eux : Adecco, PSA, La Poste, La Banque populaire…

Cette plateforme SaaS est un tableau de bord qui permet à chaque collaborateur de s'informer sur le projet de transformation, d'avoir accès à tous les indicateurs à ce sujet ou de trouver des modules de formation. En ayant accès à toutes ces informations notamment les KPIs, le salarié est incité à s'impliquer. "Nous croyons en la capacité d'une collaborateur ou d'un manager à se transformer par lui-même si son entreprise lui donne les clés de l'envie et de la confiance", affirme Michaël Bentolila, cofondateur et CEO de l'entreprise. Le but étant que les "tous les collaborateurs s'approprient les nouveaux usages" détaille le chef d'entreprise, quel que soit leur métier ou leur niveau hiérarchique.

L'IA recommande des contenus

L'expérience utilisateur d'InsideBoard, inspirée des réseaux sociaux, vise un haut degré d'interactivité. Un des signes distinctifs de la plateforme est en cela la gamification. Le collaborateur est invité à devenir un "ambassadeur" auprès de ses collègues en "participant à une communauté autour du projet de transformation", explique Michaël Bentolila. Un "système de badge" est prévu pour récompenser les employés les plus impliqués. "Le collaborateur est moins isolé et plus épanoui dans la transformation parce qu'il agit par lui-même", conclut le dirigeant d'InsideBoard. La plateforme joue en cela le rôle d'un réseau social interne en incitant les salariés à échanger entre eux.

L'autre apport d'InsideBoard est celui de l'intelligence artificielle. Pour fluidifier l'animation de la plateforme, un moteur recommande des formations ou des contenus aux salariés. "Aujourd'hui, le collaborateur est submergé d'informations", estime Michaël Bentolila. Par exemple, "le manager recommande un article sur la plateforme, et l'IA va pousser son impact en le proposant à la bonne personne au bon moment", détaille le CEO. Une IA qui va agir en  adéquation avec la stratégie de transformation du groupe. Par exemple, au sein du groupe PSA, client d'InsideBoard, l'IA va prendre en compte l'objectif de passage vers la voiture électrique pour pousser l'exposition de tel ou tel contenu.

L'utilisation d'une IA permet de gérer un projet de transformation plus complexe aux multiples facettes. Auparavant, "les projets étaient surtout centrés sur la formation (…) Mais il y a d'autres leviers", relate Michaël Bentolila. Ainsi, lorsqu'un groupe adopte la solution, il peut choisir les leviers sur lesquels sa plateforme va se concentrer. Pour une société d'assurance "l'enjeu, c'est la rapidité d'acquisition des clients qui passent en agence", dit Michaël Bentolila. Dans l'industrie pharmaceutique, la plateforme va permettre de mieux connaître la base des visiteurs médicaux situés partout dans le monde.

Intégration à Salesforce ou Office 365

Sur son marché, InsideBoard ne voit pas de concurrents directs. Michaël Bentolila évoque toutefois les solutions d'e-learning qui sont, selon lui "plus des partenaires que des concurrents". Vu qu'InsideBoard offre une palette plus large de fonctionnalités, "le client prend soit les deux types de solutions, soit seulement Insideboard" qui permet "d'uniformiser les méthodologies", souligne le CEO. La plateforme permet également une intégration dans d'autres logiciels de travail comme Salesforce, SAP ou Office 365.

A terme, la société compte poursuivre son internationalisation. Possédant un bureau à San Francisco, elle a fait ses premiers pas aux Etats-Unis l'année dernière et est déjà partenaire avec des géants de la tech comme Oracle. Le CEO souhaite d'ailleurs développer ces liens avec les grands éditeurs de logiciels d'entreprise. Michaël Bentolila évoque une croissance de 100% de son chiffre d'affaires en 2018, mais le montant exact reste confidentiel.

Et aussi

Autour du même sujet

InsideBoard met l'IA au service de la transformation des entreprises
InsideBoard met l'IA au service de la transformation des entreprises

La transformation est un enjeu majeur pour les grands groupes. Dans ce cadre, l'implication des salariés est indispensable. Reste à trouver un outil pour fixer des objectifs communs et capables de générer de l'engagement. C'est ce que...