Empathie

L'empathie serait une aptitude innée, mais qui demande de la concentration. © Blueskyimage/123RF
Comme l'explique Julien Bouret, l'empathie permet aussi bien "d'élargir son champ de vision" que de mieux "comprendre les besoins de ses collaborateurs" et a fortiori de ses clients.
Selon de nombreux scientifiques qui ont travaillé sur les neurones miroirs, l'empathie serait une qualité innée. Ce sont des neurones qui s'activent aussi bien quand l'individu produit une action que lorsqu'il l'observe. "Le système miroir des émotions permet donc de simuler dans son cerveau l'état émotionnel d'un interlocuteur, et ainsi de mieux identifier les émotions ressenties par les personnes de son environnement", indique Joël de Rosnay  dans son ouvrage Surfer la vie publié en 2012.
Seulement, il ne faudrait pas croire que la simple existence de ces neurones suffise à être empathique, encore faut-il se concentrer dessus lorsque l'on échange avec un interlocuteur et donc se concentrer sur son message, ses émotions et nos propres émotions.
 
Notions associées : Intelligence émotionnelle / Conscience / Souplesse cognitive / Présence
Suggestions de contenus