Non-jugement

Mettre de côtés un a priori est une véritable qualité. © Rawpixel/123RF
Le non-jugement est une attitude bienveillante qui offre la liberté à son interlocuteur d'exprimer une idée, fut-elle farfelue de prime abord, sans le juger. Fabrice Mauléon reprend un exemple évoqué pour la créativité :
"Imaginez la personne qui est arrivée en réunion avec l'idée d'une voiture sans conducteur". Le non-jugement est l'une des règles fondamentales d'un bon brainstorming.
Julien Bouret ajoute qu'il faut aussi s'autoriser à revoir son jugement sur ses collaborateurs : "Comme si on voyait la personne pour la première fois." Cela afin d'échanger avec lui en faisant abstraction des a priori négatifs que l'on pouvait avoir sur lui. Une manière de lui laisser en permanence une chance de se montrer sous un jour meilleur.
Car le risque en attribuant une étiquette à quelqu'un est aussi de l'enfermer dans cette une prophétie autoréalisatrice, pas toujours pour le meilleur.
 
Notions associées : Synergie / Gestion d'équipe / Intelligence émotionnelle / Prise de recul
Suggestions de contenus