Adhérer à la Caisse des Français de l'étranger (CFE)

Adhérer évite une rupture des droits...mais a un coût ! ©  rido - 123RF
Même expatrié, vous pouvez continuer à bénéficier du régime de l'assurance maladie en adhérant à la Caisse des Français de l'Etranger (CFE). Elle permet à tout expatrié de s'assurer contre un ou plusieurs risques en fonction de sa situation familiale, des particularités locales et aussi de ses possibilités financières. La CFE propose trois assurances : maladie-maternité, accidents du travail-maladies professionnelles (pour les salariés) et vieillesse (retraite de base gérée par l'Assurance retraite pour les salariés). En adhérant à la CFE, vous évitez donc une rupture de droits pour les frais de santé. Mais cela a un coût, bien supérieur au montant des cotisations que vous réglez lorsque vous êtes un salarié en France. D'autant qu'une complémentaire santé est souvent nécessaire, comme en France.
Suggestions de contenus