Prévoir une protection sociale

Un expatrié n'est plus rattaché au régime français de protection sociale sauf si... © Evgeny Atamanenko - 123RF
Quand vous partez à l'étranger, vous devez veiller à conserver une protection sociale, c'est-à-dire une couverture d'assurance-maladie et assurer une continuation de vos droits et de cotisations en matière de chômage ou de retraite. Si vous avez le statut de "détaché", vous êtes maintenu par votre employeur au régime de protection sociale français. En revanche, si vous êtes "expatrié", vous relevez du régime de protection sociale du pays d'accueil et vous n'êtes plus rattaché au régime français. Mais, dans ce second cas, vous pouvez continuer, si vous le souhaitez, à bénéficier du régime français en cotisant volontairement auprès de différents organismes : Caisse des Français de l'étranger pour l'assurance-maladie et l'assurance-vieillesse et Pôle Emploi pour l'assurance-chômage.
Suggestions de contenus