La réalité augmentée dans la formation : le futur de l’Ed’Tech ?

Axée sur la mémoire kinesthésique, la réalité augmentée pourrait bien s’imposer comme l’un des futurs modes d’apprentissage pour les adultes.

Plus pragmatique que la réalité virtuelle, la réalité augmentée (RA) enrichi une situation du réel afin d'en décrypter le potentiel informatif et pédagogique. L’utilisateur y interagit en temps réel, dans un univers en trois dimensions. Ainsi, son audition, son odorat, comme son sens du toucher entrent en action.

Saint-Gobain a, par exemple, développé une technologie hybride, permettant à ses salariés de manipuler leur véritable outil de travail mais en dématérialisant les conséquences. Ainsi, parce qu’elle offre une flexibilité incontestable, la RA trouve sa place dans la boîte à outil des professionnels de la formation.

Parcours en réalité augmentée : l’immersion au service de la formation

Les capacités d’immersion complète dans un environnement, reproduit ou imaginé, révèlent tout le potentiel offert par la réalité augmentée. Les formateurs le savent bien, nous ne sommes pas tous égaux face à l’apprentissage. Certains sont plus sensibles à un apprentissage auditif, d’autres visuels, d’autres encore lu/écrit. 15% de la population seraient même plus sujette à l’apprentissage tactile, le "tactile learning". A ceux-ci s’ajoutent les professionnels amenés à exécuter quotidiennement des gestes précis, dans un environnement donné. Pour ces profils, la RA offre, dès aujourd’hui, un mode d’apprentissage efficient, présentant de nombreux atouts.

Les bénéfices de cette solution d’apprentissage nouvelle génération

Modulables à l’envie, les scénarii mis en oeuvre peuvent jouer sur toutes les variables comme le niveau de stress, les conditions environnementales, le nombre de participants… L’apprenant interagit alors en temps réel, dans un espace temps dématérialisé, tout en échangeant à distance avec son formateur.

En plongeant l’apprenant dans un environnement virtuel, la mise en pratique est immédiate. Progrès comme erreurs peuvent être soulignés en temps réel alors que le corps, lui, mémorise le geste dans son application. Que l’utilisateur ait une tendance visuelle, auditive ou kinesthésique, la réalité augmentée est capable de stimuler simultanément tous les sens, rendant la mémorisation plus prégnante pour l’apprenant. Ainsi, tous les profils bénéficient du meilleur apprentissage.

Un atout, notamment pour les professionnels comme les pilotes d’avion ou les agents sur une chaîne de production, qui seraient amenés à reproduire des gestes acquis en situation d’urgence ou dans des conditions exceptionnelles. Toutefois la RA trouve aussi ses marques sur des stimulations très basique, telles que des entretiens clients.

Une solution motivante pour l’apprenant et accessible pour les entreprises

L’immersion complète proposée par la réalité augmentée permet de reproduire, à l’envie, gestes et procédures jusqu’à leur acquisition totale. Et ce sans avoir à mobiliser des ressources colossales puisque les programmes sont duplicables à l’infini. Les savoirs sont acquis plus rapidement et avec motivation ! Acteur de son implication, le salarié s’investit davantage et démultiplie ses capacités d’apprentissages.

Grâce à la réalité augmentée, il devient accessible de recréer virtuellement un environnement de travail, favorable à l’apprentissage de gestes simples comme très techniques.

Enfin, après une décennie d'e-learning, le formateur retrouve une place centrale dans le processus d’apprentissage. A l’issue de chaque session, le formateur a le loisir de visionner avec l’apprenant sa séquence et ainsi le débriefer à chaud. Là encore, une méthodologie éprouvée !

Autre atout, le coût. Grâce aux diverses technologies disponibles, les coûts restent relativement raisonnables au regard des situations qui peuvent être reproduites ! Les budgets annexes, tels que les frais de déplacements, sont réduits à peau de chagrin.

Une chose est sûre, on peut dire que la balance semble plutôt penchée du côté d’une réalité au potentiel augmentée. Pour preuve, les innovations se multiplient et s’inscrivent parfaitement dans le digital learning, méthode pédagogique mettant à profit les nouvelles technologies, permettant à chacun d’apprendre à son rythme et de manière personnalisée.

Annonces Google