Qu’est-ce que le changement organisationnel ?

Le changement organisationnel doit être géré avec attention si l'on veut perdurer son activité et ne pas déprécier son entreprise. Voici les différents facteurs qui peuvent en être la cause et des pistes pour mener à bien la conduite du changement.

Toutes les organisations subissent des changements continus, et l'étude de la façon dont les organisations changent fournit une perspective sur le processus. Le changement organisationnel est un domaine de la théorie du management qui se concentre sur les étapes que les entreprises traversent au fur et à mesure de leur évolution. Les principes de cette théorie s'appliquent aux mutations à court et à long terme. Afin de vous accompagner dans cette étape, vous pouvez faire appel à un expert en management de transition. 

Les facteurs potentiels du changement organisationnel
Le climat économique

L'expression "climat économique" désigne l'état de l'économie dans son ensemble. En cas de récession, une entreprise peut être obligée de licencier des travailleurs, ce qui nécessite une restructuration.

La demande et le comportement des consommateurs

Le mode de vie des gens et la façon dont ils achètent, travaillent et passent leur temps libre sont en constante évolution. Depuis l'avènement d'Internet, ces changements se sont produits à un rythme beaucoup plus rapide.

Les nouvelles technologies

Les nouveaux systèmes et dispositifs de haute technologie ont complètement changé la façon dont les entreprises commerciales font des affaires et interagissent avec d'autres entités sur le marché.

Le marché concurrentiel

Si un nouveau concurrent arrive sur le marché avec des comportements commerciaux complètement différents, les autres acteurs devront peut-être s'adapter, surtout si ce concurrent parvient à gagner des parts de marché.

Les règlements ou politique gouvernementale

Lorsque les entreprises sont confrontées à une nouvelle législation ou à de nouvelles règles imposées par les autorités réglementaires compétentes, elles doivent non seulement les respecter mais s’y adaptez pour qu'elles puissent continuer à prospérer.

2. Etapes à suivre pour mettre en place le changement 
Phase de décongélation

La plupart des changements organisationnels se produisent en réaction à quelque chose qui n'est pas juste et qui doit être changé.  La prise de conscience d'un problème peut découler d'une frustration à l'égard d'un système existant ou d'une crise qui met en lumière ses problèmes. Il se peut que votre entreprise ne parvienne pas à exécuter une commande importante parce que le bureau n'a pas envoyé d'avis au service de fabrication. En conséquence, le produit n'est pas livré à temps et vous perdez un compte nécessaire.

Phase de transition

Une fois que vous avez décidé d'une solution, vous devez faire participer votre personnel aux changements. La communication est essentielle, de même que l'écoute et le respect des questions et préoccupations des employés. Certaines de ces questions peuvent provenir d'idées légitimes sur les innovations proposées, tandis que d'autres peuvent découler d'une résistance naturelle au changement. Une fois que vous aurez choisi une stratégie ou un système à adopter, il y aura inévitablement des ajustements.

Phase de recongélation

Au fur et à mesure que de nouvelles idées sont adoptées et mises en œuvre, elles atteignent un stade de stabilité et de légitimité. Les employés s'habituent à des pratiques qui, au départ, ne leur semblaient pas familières et votre organisation commence à récolter les fruits des changements qui ont été apportés. Il est important de reconnaître et de récompenser la contribution de vos employés à mesure qu'ils adoptent de nouvelles pratiques et qu'ils apprennent et grandissent.

Annonces Google