Le compte pénibilité change de nom et se met au régime

Une ordonnance réforme la pénibilité. © HONGQI ZHANG - 123RF
Le 23 septembre, Emmanuel Macron a signé six ordonnances. Si les cinq premières portent sur la réforme du Code du travail, notons que la sixième concerne uniquement le compte personnel de pénibilité. A partir du 1er janvier 2018, celui-ci va prendre le nom de Compte personnel de prévention (C2P). 4 des 10 critères de pénibilité vont disparaître : exposition aux postures pénibles, aux vibrations mécaniques, aux risques chimiques ainsi que le port de charges lourdes. Ces critères pourront toutefois être reconnus aux salariés s'ils génèrent une maladie professionnelle ou un taux d'incapacité permanente de plus de 10%. Autre nouveauté : le compte sera financé par la branche accident du travail de la sécurité sociale et non plus par les entreprises.