Un smic hôtelier revalorisé

Le Smic hôtelier concerne le secteur de l’hôtellerie et de la restauration. © Viacheslav - Iakochuk - 123RF
Aucune loi ou convention collective ne mentionne expressément l'existence du Smic hôtelier. Mais il s'agit d'un usage très répandu dans le secteur de l'hôtellerie et de la restauration ou les salariés payés au salaire minimum gagnent bien souvent 10% de plus que le Smic. Ce qui permet de compenser des conditions de travail parfois difficiles (travail de nuit mais aussi travail le dimanche ou encore travail isolé). Comme le Smic a augmenté de 10%, le Smic hôtelier est rehaussé dans la même proportion. Ainsi, son montant brut en 2018 est de 1 648,12 euros tandis que son montant net correspond au montant suivant : 1 290,30 euros.
Suggestions de contenus