Gilles Noblet (Coach) Le personal branding permet de se différencier en s'appuyant sur sa singularité

Qu'est-ce que le personal branding ? Comment l'utiliser à profit ? Gilles Noblet, coach et spécialiste du sujet, revient sur cette approche novatrice importée des États-Unis.

Dans son ouvrage, "Développer sa marque personnelle : le personal branding dans son métier, sa carrière et sa vie", Gilles Noblet propose des outils pour construire sa propre marque et tirer son épingle du jeu sur le plan professionnel.

Qu'est-ce que le personal branding ?

Gilles Noblet. Derrière le personal branding, il y a l'idée de se gérer comme une marque, c'est-à-dire de s'appliquer à soi-même les outils de gestion des marques utilisés en entreprise. C'est la capacité à pouvoir communiquer sur sa valeur ajoutée après l'avoir identifiée et de la faire reconnaître par les autres. Le personal branding répond au besoin de se différencier et d'avoir une visibilité en s'appuyant sur sa singularité, ce qu'on porte en soi. Dans le contexte de crise actuel, cette marque personnelle peut agir comme un signal de reconnaissance des talents et des compétences de l'individu, qu'il soit indépendant ou salarié.

"La première étape démarre par un travail de découverte à faire sur sa personne et la marque que l'on porte en soi"

A qui s'adresse-t-il ?

Il s'adresse à tous ceux qui ont envie de trouver une cohérence entre ce qu'ils sont et ce qu'ils font. C'est particulièrement le cas des cadres dirigeants, des travailleurs du savoir (consultants, designers, banquiers d'affaires...), des porteurs de projets, des personnes en transition professionnelle, etc. En somme, de tous ceux qui fournissent une prestation personnalisée et qui ont besoin de se différencier. Un exemple : le personal branding est très utile aux personnes qui ont opté pour le statut d'auto-entrepreneur car elles ont intérêt à se mettre en valeur.

Comment construire son image de marque ?

William Arruda, un des concepteurs du personnel branding, a développé une approche courte en 3 temps. Pour ma part, je propose une approche plus longue en 5 étapes dans une logique de développement durable de sa marque personnelle. Elle se décline ainsi : découvrir, incarner, animer, honorer et pérenniser sa signature de marque. C'est une approche plus authentique que celle du marketing personnel trop cosmétique à mon goût.  

La première étape démarre par un travail de découverte à faire sur sa personne et la marque que l'on porte en soi. La personne prend conscience de ses capacités et trouve les clés de son histoire de marque à travers un travail sur sa biographie. Lors de la deuxième étape, la personne apprend à exploiter ses logiques de réussite et scénarise son identité de marque. Durant la troisième étape, la personne apprend à cultiver son capital relationnel et à faire rayonner sa marque en relation avec les autres. Elle va chercher à développer une qualité d'être à toute épreuve et à devenir une marque de référence dans son domaine lors de la quatrième étape. Enfin, durant la dernière étape, la personne apprend à passer les caps de la vie - une marque n'est pas vouée à être figée - et à vivre et partager son mythe personnel avec les autres.

Quelle est le rôle d'internet dans le personal branding ? 

L'identité numérique permet d'amplifier sa marque personnelle. Moi-même j'ai créé un blog pour promouvoir mon livre car j'en mesure toute l'importance. Pour animer son image de marque, il faut pouvoir jouer sur son réseau, mais un réseau n'est pas seulement numérique, il est aussi physique même si on a des contacts avec ce réseau par des moyens numériques. Il ne faut pas survaloriser le net car les rencontres que l'on fait en se déplaçant sont très importantes. On peut par exemple élargir son réseau en participant à des déjeuners thématiques. C'est le bon dosage entre le virtuel et le réel qui reste la bonne manière d'agir selon moi.

3 conseils à une personne qui souhaite initier son personal branding ?

1) Analyser sans concession les raisons pour lesquelles vous avez envie de construire votre marque personnelle.

2) Ne pas se lancer de manière aveugle en choisissant n'importe quel expert : certains sont plus spécialisés dans l'identité numérique, d'autres, comme c'est mon cas, dans la détection et la gestion de talents. D'autres encore ont une sensibilité plus marketing,

3) Utilisez immédiatement ce que vous avez appris. Passez à l'acte. Ne pas faire comme certains qui suivent une  formation et après avoir fini, oublient ce qu'ils ont acquis.

Pouvez-vous décrire votre marque personnelle ?

C'est la question piège ! Difficile de décrire ma marque personnelle en quelques mots seulement. J'aime être un pionnier et défricher des territoires inconnus et des modes de vie nouveaux. C'est ce que j'ai fait avec le personal branding, qui se développe bien aux Etats-Unis, en proposant une approche de ce nouveau concept plus proche de notre culture européenne.

Annonces Google