Confidentiel : Lagardère vend 10 magazines, mais perd 0 visiteur unique

Confidentiel : Lagardère vend 10 magazines, mais perd 0 visiteur unique Psychologies Magazine, Be, Le Journal de la maison... Lagardère Active a décidé de se séparer d'une dizaine de titres et des sites qui vont avec (ou presque). Pourtant, il ne perd par un seul visiteur unique sur le Web.

Un vrai tour de magie. Même s'il se sépare d'une dizaine de titres (Psychologies Magazine, Première, Be, Auto Moto, Mon Jardin & Ma Maison, Le Journal de la maison...) et de presque autant de sites Web (Premiere.fr n'est pas cédé), Lagardère Active ne verra pas son audience online baisser. Explication : en juin dernier, l'audience des sites des titres que Lagardère vend aujourd'hui pesait près de 2 millions de visiteurs uniques. Mais le groupe captait par ailleurs ces mêmes visiteurs sur ses autres sites (Doctissimo.fr, Leguide.com...). Résultat, le groupe média ne perdra pas un seul visiteur unique après l'opération !

Lagardère Active semble ainsi avoir fait très attention à ce que ce plan de cession n'handicape pas sa position au classement des plus importants groupes Web en France, où il bataille pour la 5e place. D'ailleurs, s'il avait vendu Premiere.fr avec le titre papier, le groupe Lagardère aurait perdu près d'un million de VU par mois et aurait été décroché de cette course au top 5.

Interrogé par Le Monde, Denis Olivennes, le patron de Lagardère Active va d'ailleurs dans ce sens, et explique que sa stratégie est de "concentrer nos efforts [...] pour faire entrer de plain-pied nos titres majeurs dans la révolution digitale". Prochaine étape, Lagardère pourrait bientôt abandonner la version papier de Public.fr et ne conserver que sa version Web.

Confidentiel : Lagardère vend 10 magazines, mais perd 0 visiteur unique
Confidentiel : Lagardère vend 10 magazines, mais perd 0 visiteur unique

Un vrai tour de magie. Même s'il se sépare d'une dizaine de titres (Psychologies Magazine, Première, Be, Auto Moto, Mon Jardin & Ma Maison, Le Journal de la maison...) et de presque autant de sites Web (Premiere.fr n'est pas cédé),...