Freebox v7 : une date de sortie fixée au 21 novembre ?

Freebox v7 : une date de sortie fixée au 21 novembre ? Xavier Niel a promis une "révolution" pour la nouvelle Freebox (la v7) qui devrait être présentée le 20 novembre et serait lancée 24h plus tard. Elle pourrait intégrer un assistant connecté, à défaut d'être compatible Apple TV.

[Mise à jour du 13 novembre 2018 à 18h17] Pas d'annonce Freebox v7 à l'occasion de la publication des résultats d'Iliad pour le 3e trimestre.  Rappelons que le groupe n'a toujours pas confirmé ou infirmé l'information de BFM Business selon laquelle la Freebox v7 serait lancée le 21 novembre.

Xavier Niel a profité de la présentation des résultats de Free au 1er trimestre 2018 pour faire une apparition surprise et  une annonce croustillante : l'arrivée prochaine de la Freebox v7. La fin d'une longue attente pour les abonnés Free qui doivent composer, depuis décembre 2010, avec la Freebox Revolution et depuis mars 2015, avec la mini 4K. 

Date de sortie Freebox v7

C'est une certitude, la prochaine box du groupe Free sortira avant la fin de l'année. Selon les informations de BFM Business, la date de sortie de la Freebox v7 est fixée au 21 novembre, 24h après sa présentation au grand public, le 20 novembre donc. Pas de confirmation ou d'infirmation du côté d'Iliad.  Une source proche du dossier a toutefois confié aux Echos que le retard accumulé s'expliquait par le dysfonctionnement d'une fonctionnalité. "Dès que c'est réglé, la nouvelle Freebox sera lancée ", a expliqué cette source.  Selon le site Univers Freebox, c'est la télécommande qui serait en cause. Free a par ailleurs indiqué qu'il n'y aurait pas de blocage pour les anciens abonnés, et qu'ils ne passeraient pas après les nouveaux abonnés, comme ce fût le cas lors de la sortie de la Freebox Revolution, pour pouvoir migrer vers la Freebox v7. Pas d'indication en revanche sur d'éventuels frais de migration comme c'est le cas habituellement lors du lancement d'une box.

Caractéristiques Freebox v7

Le DG d'Iliad, Maxime Lombardini, a confirmé lors de la présentation des résultats 2017 l'arrivée non pas d'une mais de deux box d'ici la fin de l'année. Un en "entrée de gamme" et l'autre "très haut de gamme"., la Freebox v7. 

Xavier Niel veut que cette dernière soit une "révolution" et qu'elle bénéficie du même effet waouh qui a accompagné le lancement de son offre triple-play à 30 euros. "Il faut que l'on crée un effet waouh en popularisant des usages et en inventant une nouvelle façon de consommer", a-t-il annoncé selon ZDNet. Plusieurs pistes sont évoquées dans la presse spécialisée : l'arrivée d'un boîtier inspirée de l'Apple TV voire celle d'une IA (Google ou Amazon) qui permettrait à la box de Free de proposer un service encore jamais vu en France. Ce sont 40 personnes du groupe qui participent au développement. Selon les informations de BFM Business,  cette box sera très orientée fibre optique, notamment pour les zones peu denses et rurales.

  • Assistant connecté : Un assistant connecté  intègrera-t-il la Freebox v7 ? Le site MacGeneration pose la question alors qu'il explique que Free demande à ses employés des centres d'appels d'enregistrer l'accroche verbale "OK Freebox" et dix mots piochés au hasard dans des pièces équipées de micro. L'objectif pour Free serait d'obtenir le plus de prononciations et de tessitures différentes possible. 
  • Selon une source américaine citée par Univers Freebox, une des deux boxes serait équipée par un SoC Snapdragon 835 de Qualcomm. La source explique avoir "géré des tests de sécurité avec l'équipe Freebox sur une set-top box de Free (player) dotée d'un Snapdragon 835 pour obtenir les certifications Android TV." 
  • Débit : Xavier Niel estime pouvoir aller au dela de 1 Gbit/s. Le patron de Free veut par ailleurs rendre le Wi-fi domestique plus fiable à ce niveau-là, sans pour autant intégrer le futur standard Wi-Fi 802.11.ax. Xavier Niel a lancé en Suisse une offre d'Internet fixe avec un débit de 10 Gbit/s en descendant et en remontant. Une première pour cette Fiber box commercialisée par Salt dont s'inspirera sans doute la prochaine Freebox v7. Le forfait  est par ailleurs couplé à une offre audiovisuelle passant par l'Apple TV.
  • Internet hybride : Alors que le plan très haut débit prévoit que tous les Français bénéficieront d'un très bon débit en 2022, Xavier Niel veut prendre les devants et proposer une connexion inégalée aux clients de la Freebox v7. Il pourrait dans cette perspective avoir recours à la technologie de l''Internet Hybride que Free teste activement. Cette technologie rend possible l'agrégation de débits Internet de n'importe quels réseaux d'accès. En l'occurrence, il s'agirait d'utiliser simultanément des réseaux ADSL et 4G et ainsi acheminer le trafic Internet via ces 2 accès pour offrir un débit plus important. 
  • OS : aucune information n'a pour l'instant filtrer. Le suspens est d'autant plus tenace que la Freebox Révolution embarque un OS maison baptisé FreeboxOS alors que la Freebox Mini 4K tourne sous Android TV et bénéficie à ce titre d'un accès au Google Play Store.
  • Cloud : si certaines fonctionnalités basculeront dans le cloud, pas question pour autant de proposer une box virtualisée. "La seule façon de continuer à faire exister les box, c'est de proposer un produit hardware avec des services réels qui ne pourraient pas exister sans", a-t-il martelé, rapporte ZDNet.
  • Fibre ou 4G ? La prochaine Freebox pourrait être hybride et intégrer les deux moyens de connexion à Internet.
  • Multi-connectivité : Selon un premier brevet, déposé par Free, la Freebox V7 pourra diffuser de la musique et des vidéos sans fil sur plusieurs appareils à la fois. Un dispositif maison qui s'inspirerait de ce que proposent Google avec ChromeCast et Apple avec AirPlay.  Un autre brevet déposé en janvier 2017 auprès de l'Inpi permettrait à la Freebox de centraliser le contrôle des différents systèmes (chauffage, volets-roulants, portail d'entrée, illuminations....). Un procédé de contrôle d'une installation domotique donc.
  • Alarme connectée : Un autre brevet déposé plus récemment à l'Inpi laisse penser que la prochaine box pourrait être équipée de capteurs de mouvements infrarouges et ainsi se substituer à un système d'alarme. 
  • Barre de son Devialet : FrenchWeb vient d'annoncer que la Freebox v7 pourrait intégrer un système audio du prestigieux fabricant français Devialet., concepteur de l'enceinte connectée Phantom.

Prix Freebox v7

Cette révolution aura sans doute un impact sur le prix des forfaits des 20 millions d'abonnés et fixe qui paient pour l'instant près de 39,99 euros par mois. Le lancement de la Freebox Revolution avait contraint l'opérateur à dépasser la barrière symbolique des 30 euros par mois. Plus récemment, la sortie de la dernière Livebox d'Orange s'est accompagnée d'une augmentation de 2 à 5 euros mensuels selon les forfaits. 

Freebox v7 et Netflix

L'arrivée de Netflix sur les décodeurs de l'opérateur télécom est évoquée de longue date.  Mais les clients de Free vont devoir prendre leur mal en patience puisque Free n'a pas encore réussi à trouver un accord avec l'entreprise américaine qui impose aux FAI de prendre en charge l'interconnexion ses serveurs.  Mais cela pourrait bientôt changer, les deux sociétés n'étant, selon les rumeurs, plus si éloignées d'un accord. Et l'application Netflix pourrait même être installée nativement sur la Freebox v7. Une source américaine citée par Univers Freebox explique avoir "mené des tests audio et vidéo dans le cadre de tests sur les certifications Netflix, mais aussi Dolby ". 

Freebox v8

Et si le modèle haut de gamme qui ne correspondra, selon les dires de Xavier Niel, "à rien d'existant" portait le nom de Freebox v8 ? Telle est la théorie formulée par un twitto qui a remarqué la mention Freebox v8 dans le tableau de compatibilité des télécommandes sans fil du constructeur Logitech. La mention a depuis été retirée du site, pour éviter de nourrir les rumeurs ? 

Annonces Google