Investir dans des diamants synthétiques, est-ce rentable ?

Depuis le mois de septembre 2018, De Beers, le plus grand producteur de diamants au monde, propose des diamants synthétiques. Qu'est-ce que cela implique ? Et quelle est la raison qui justifie le choix d’une telle mesure ? Et plus important encore : qu'est-ce que cela signifie pour les consommateurs souhaitant investir dans les diamants ?

Quelles différences entre les diamants synthétiques et les diamants naturels à 100% ?

Ce qui est extrêmement surprenant, c’est que les diamants artificiellement créés sont... de vrais diamants. En effet, ils ont les mêmes caractéristiques chimiques, physiques et optiques que leurs frères issus de la couche terrestre. Ces pierres précieuses ont la même dureté et peuvent également avoir différentes couleurs, formes et tailles. Les diamants synthétiques sont, cependant, fabriqués d'une manière totalement différente.

En effet, les diamants naturels sont formés entre 150 et 250 km de profondeur sous la croûte terrestre. Exposé à de hautes températures et à une pression immense, le carbone transforme lentement les minéraux en diamant. Il s’agit d’un processus très long, qui peut prendre des millénaires. Choisir d'investir dans des diamants naturellement formés, c’est opter pour un diamant qui peut avoir entre 1 et 3,5 milliards d'années.

Les diamants synthétiques, quant à eux, sont conçus dans des laboratoires. Les fabricants peuvent recourir à deux techniques différentes. La première est la méthode HPHT (haute pression, haute température) initiale, où une presse est utilisée pour imiter les circonstances dans lesquelles un diamant naturel est formé. La seconde, plus récente et plus facile, consiste en une technique de dépôt chimique en phase vapeur (CDV) dans laquelle le diamant est créé dans une chambre à vide, à des températures plus basses et sous une pression plus basse.

L’ouverture du marché par les plus grands groupes du secteur...

L’industrie diamantaire a toujours été réticente aux diamants synthétiques. Pourtant, en mai 2018, De Beers stupéfait le marché en annonçant le lancement de la société « Lightbox Jewelry » afin de répondre à la demande des clients de pierres précieuses plus abordables.

Ainsi depuis septembre 2018, De Beers propose une gamme de bijoux sertie de diamants synthétiques. D’après la marque, les pierres précieuses sont de haute qualité, incorporées dans des bijoux à la pointe de la mode et des tendances (sic). Les prix varient entre 200 dollars US pour un diamant de 0,25 carat et peuvent aller jusqu’à 800 dollars US pour 1 carat.

Notre point de vue : un marché plutôt limité

Dès 1953 et la création par Tracy Hall du premier diamant synthétique en utilisant un processus reproductible, les diamants synthétiques ont engendré de nombreuses inquiétudes et particulièrement sur une potentielle confusion entre les pierres de synthèse et les naturelles.

Plus de 70 ans plus tard, la part de marché des diamants de synthèse est restée négligeable, comme le montre un rapport de recherche de la banque américaine Morgan Stanley en 2016. Cette catégorie représente moins de 1% du marché mondial des diamants bruts, avec des chiffres de vente entre 75 et 200 millions de dollars.

Pour éviter toute confusion potentielle, il est recommandé d’investir uniquement dans des diamants qui ont été certifiés par le Hoge Raad voor Diamond ou HRD, le Gemmological Institute of America ou GIA et l'International Gemmological Institute ou IGI. Ils indiquent toujours si les gemmes qu'ils classent sont naturels ou synthétiques. Ils certifient également les diamants de synthèse, mais séparément des pierres naturelles et font toujours une distinction entre les deux par soucis de transparence.

Pourquoi les diamants synthétiques ne conquièrent-ils pas le monde ?

Les consommateurs dans le monde montrent peu ou pas d'intérêt pour les diamants synthétiques. Entre autres, parce que le coût de création d'un diamant synthétique aujourd'hui n'est que de 20% à 30% inférieur au coût d'extraction d'un diamant naturel commercial. Les coûts de revient s'avèrent encore trop élevés pour une commercialisation mondiale réussie.

En outre, les diamants synthétiques offriront toujours moins de prestige que les diamants naturels et rares, parce qu'ils ont une valeur inhérente et émotionnelle fortement diminuée. Cela s'applique aux répliques de tous les secteurs – pensez par exemple aux copies parfaites de certaines œuvres d'art – et donc aux diamants aussi. Les diamants naturels ont une valeur intrinsèque plus élevée en raison de leur rareté. Mais leur valeur émotionnelle est également supérieure.

En fin de compte, il s’agit d’un ajout intelligent à l’offre déjà disponible

Le manque de prestige et une valeur inférieure comme défauts, Bruce Cleaver, PDG du groupe De Beers, ne le dément pas. Les créations Lightbox Jewelry s’imaginent comme quelque chose d'amusant, d’agréable et d’abordable. Ainsi, De Beers place fermement le diamant synthétique dans le segment low cost du marché.

Et c'est, en fin de compte, un choix intelligent. Vendre explicitement des diamants synthétiques à un public différent, combiné à la valeur émotionnelle ajoutée des diamants naturels ne fera que renforcer et accroître la valeur de ces derniers.

Investir dans le 100% naturel

Cette dernière observation constitue une raison additionnelle pour laquelle nous croyons plus que jamais dans l’offre et le potentiel des diamants naturels. Un investissement dans des diamants 100% naturels est conseillable, pourvu que cela soit fait dans le cadre d’une diversification de votre portefeuille, et avec un horizon de plus que 5 ans, et à condition de passer par une partie réputée bénéficiant de la capacité d’acheter ces diamants naturels à la source en Inde, où 90% de tous les diamants sont taillés.

Autour du même sujet

Investir dans des diamants synthétiques, est-ce rentable ?
Investir dans des diamants synthétiques, est-ce rentable ?

Quelles différences entre les diamants synthétiques et les diamants naturels à 100% ? Ce qui est extrêmement surprenant, c’est que les diamants artificiellement créés sont... de vrais diamants. En effet, ils ont les mêmes caractéristiques...