Oublier de déclarer son IFI avec ses revenus

Les patrimoines soumis à l'impôt sur la fortune immobilière doivent souscrire une déclaration spécifique en même temps que leur déclaration de revenus. © galubi - Fotolia.com
Au 1er janvier 2018, l'IFI (impôt sur la fortune immobilière) a remplacé l'ISF. Comme son prédécesseur, l'IFI est un impôt déclaratif. Ceux qui y sont assujettis, c'est-à-dire ceux dont le patrimoine a une valeur nette imposable supérieure à 1,3 million d'euros, doivent donc produire une déclaration supplémentaire (formulaire 2042-IFI) en même temps que leur déclaration de revenus. Du temps de l'ISF, les redevables dont le patrimoine net imposable était supérieur ou égal à 2,57 millions d'euros avaient jusqu'au 15 juin de l'année au titre de laquelle l'imposition était établie pour déclarer et payer leur ISF. Avec l'IFI, ce distinguo a disparu et tous les assujettis, quel que soit le montant de leur patrimoine taxable, doivent déclarer leur IFI avec leurs revenus. Attention, donc, à ne pas oublier cette échéance.
Suggestions de contenus