Placement en ligne : comment éviter les arnaques

Placement en ligne : comment éviter les arnaques Les escroqueries sont monnaie courante en matière d'investissement en ligne. En particulier dans certains domaines. Ces signes doivent vous mettre la puce à l'oreille.

Quand les taux sont bas, comme c'est le cas actuellement, et que les placements traditionnels s'avèrent peu rémunérateurs, il peut être tentant de céder aux sirènes de promesses de gains présentés non seulement comme importants mais aussi simples et rapides. Seulement voilà, si la possibilité de faire une bonne affaire existe, elle ne doit pas en faire oublier les risques d'arnaque. Nos conseils pour évier les déconvenues.

Plus la promesse est grande, plus le risque d'être dupé l'est aussi

Voilà un mantra que tout investisseur, qui plus est en ligne, doit garder en tête. Qu'il s'agisse du montant du butin promis ou de la rapidité avec laquelle vous êtes supposé vous en emparer, plus l'offre formulée est alléchante, plus il y a de raisons de se méfier. Prenez garde, par exemple, à celles qui assurent qu'elles feront de vous des as du trading en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Si personne n'est à l'abri d'une bonne affaire, gardez à l'esprit que la grande majorité des particuliers ayant investi dans le Forex et les options binaires ont perdu la totalité de leur mise. Certains se sont même endettés…

Méfiez-vous des plateformes qui vous font miroiter de faire de vous des as du trading

Quand bien même vous connaissez personnellement les personnes qui vous présentent ces soi-disant bons plans, ne vous lancez pas les yeux fermés. Il peut en effet s'agir de pyramides de Ponzi. Le principe est le suivant : un supposé conseiller parvient à convaincre des premiers investisseurs, dont l'argent est utilisé par la suite pour créer de faux rendements, servant à rémunérer d'autres épargnants, lesquels, se sentant en confiance, en font la promotion auprès de leur entourage. Le système a ses limites. Un jour arrive où l'escroc ne réussit plus à lever de nouveaux fonds ou à rembourser les investisseurs qui demandent à l'être. C'est alors qu'il disparaît et que ses victimes prennent conscience qu'elles ont été abusées.

Méfiez-vous de certains secteurs en particulier

Forex (marchés non régulés de monnaies du monde entier), options binaires (outils de trading pour spéculer sur une courte durée), produits dérivés sur crypto-actifs... Il s'agit là de domaines au sein desquels les sociétés non autorisées pullulent. Si ces thématiques vous tentent, prenez le temps de vérifier que l'intermédiaire que vous avez choisi ne figure pas parmi ceux pointés du doigt par l'Autorité des Marchés Financiers (AMF).

Des supposés professionnels vous proposent leur aide pour récupérer des fonds perdus. A la place, ils en profitent pour vous soutirer de l'argent

Gare, aussi, aux promesses de récupération des fonds perdus. Ne faites pas d'emblée confiance aux supposés professionnels de la finance (cabinets d'avocats, personnes décrites comme mandatées par l'AMF elle-même) qui vous contacteraient pour vous proposer de récupérer la mise que vous auriez perdue sur le Forex et les options binaires. Il pourrait s'agir d'une arnaque destinée à vous soutirer des informations personnelles, notamment vos coordonnées bancaires, voire à vous inciter à verser de l'argent. Si vous faites l'objet d'un démarchage de ce type, vérifiez l'agrément du professionnel qui vous contacte sur le site de l'Orias.

Apprenez à détecter les usurpations de sites Internet et d'adresses email officiels

L'usurpation de l'identité d'une société ou d'une institution officielle constitue un moyen courant d'escroquerie. Certains fraudeurs poussent même le vice jusqu'à suggérer à leurs victimes de vérifier qu'ils apparaissent bien dans les registres officiels. Mais peu importe qu'une société dont l'identité est usurpée figure sur des registres officiels… Faites donc particulièrement attention aux adresses des sites Internet et aux adresses mails des personnes qui vous démarchent. La différence entre l'usurpateur et l'entité usurpée se joue souvent à une lettre près.

Sachez reconnaître les comportements suspects

De manière générale, si le professionnel qui vous sollicite se montre trop insistant pour obtenir une réponse de votre part, notamment en avançant l'argument que demain il sera trop tard pour investir, méfiez-vous. Idem s'il vous demande de verser de l'argent sur un compte rapidement, d'établir un chèque à son nom ou encore de communiquer vos coordonnées bancaires.

Et aussi

Placement en ligne : comment éviter les arnaques
Placement en ligne : comment éviter les arnaques

Quand les taux sont bas, comme c'est le cas actuellement, et que les placements traditionnels s'avèrent peu rémunérateurs, il peut être tentant de céder aux sirènes de promesses de gains présentés non seulement comme importants mais aussi...