IBM BlueGene/L : ancien numéro 1

BlueGene/L devrait renforcer sa puissance lors du prochain classement et atteindre les 596 Tflop/s. © Lawrence Livemore National Laboratory

Le supercalculateur du Lawrence Livermore National Laboratory était en tête du Top500 depuis 2007. Avec l'arrivée des nouveaux systèmes, il a été relégué à la quatrième place. Il bénéficie néanmoins d'une puissance de 478,2 Tflop/s. Pour ce modèle, IBM n'a retenu que sa propre technologie de processeur, les PowerPC.

Une nouvelle fois, la couche système est du Linux, et plus précisément du SLES 9. BlueGene/L a toutefois bénéficié récemment d'une extension. Il devrait donc renforcer sa puissance lors du prochain classement et atteindre les 596 Tflop/s, sa mémoire ayant été pratiquement doublée.  

Suggestions de contenus