Une climatisation par free cooling

La climatisation est gérée par free cooling. Des dizaines de ventilateurs permettent d'injecter de l'air en provenance de l'extérieur pour refroidir les serveurs. En fonction de la météo, il est mélangé avec l'air chaud en sortie des serveurs pour aboutir au niveau de température idéal, entre 20 et 31°. "Ce dispositif permet des économies d'énergie conséquentes, de l'ordre de 30% à 40%. Sachant qu'un tel data center peut consommer l'équivalent d'une ville de 30 000 à 40 000 habitants", explique Arnaud de Bermingham. 
©  Cécile Debise

Suggestions de contenus