César harmonise la sécurité contre les virus à l'international

Le spécialiste des produits festifs ne plaisante pas avec la sécurité. Dans le cadre de l'harmonisation de son SI au niveau mondial, il a composé avec les spécificités de ses filiales pour déployer un antivirus.

Le groupe César dispose déjà d'une longue histoire puisque son origine remonte au 19e siècle, époque à laquelle il fabrique des plumes d'écriture, puis des masques. Depuis l'entreprise a bien grandi pour atteindre l'envergure d'un groupe international employant 1300 salariés et pesant 130 millions d'euros de chiffre d'affaires sur le secteur des produits festifs (déguisements, panoplies, cotillons).

A la fin des années 90 et début 2000, César voit d'ailleurs sa croissance encore s'accélérer. Un développement qui est le fruit de multiples acquisitions de PME du monde du jouet, du déguisement et de la fête. De cette croissance externe, César a hérité de systèmes d'information disparates. Les niveaux de compétence et d'informatisation sont tout aussi hétérogènes. La mission de la DSI groupe inaugurée en 2003 est ainsi notamment d'harmoniser l'informatique de l'entreprise.

La première étape de cette harmonisation a consisté en la mise en place d'un ERP commun à l'ensemble des filiales, qui jusqu'à présent s'appuyaient chacune sur un progiciel spécifique. Mais outre ce volet ERP, la DSI se consacre également à la thématique infrastructure englobant la sécurité. Le projet sur ce domaine débute en 2005 par la conduite d'un audit de sécurité portant autant sur les données que les accès.

"Cet audit a abouti à la définition d'un certain nombre de recommandations sur lesquelles nous nous sommes appuyés pour déterminer des axes de travail, sur le très court terme et le moyen terme. C'est dans le cadre de cette procédure qu'il a été décidé de mettre en œuvre un antivirus commun. Cette réalisation intervient toutefois dans un contexte d'entreprise spécifique caractérisé par deux points critiques", expose Bertrand Bouniol, DSI du groupe César.

La DSI doit composer avec la saisonnalité de l'activité pour les projets

L'activité de l'entreprise est en effet marquée par une très forte saisonnalité qui l'oblige à entreprendre les projets informatiques hors des périodes critiques que sont notamment Noel, Halloween et le carnaval. A l'occasion de ces évènements, la DSI est alors pleinement mobilisée sur les aspects du SI supportant directement le métier de César, veillant ainsi notamment à la continuité d'activité.

Enfin, le spécialiste de la fête doit composer avec les différents créneaux horaires de ses filiales et leur niveau de compétence en local pour planifier ses interventions. Par conséquent, la facilité de déploiement d'une application entre directement en ligne de compte dans le cahier des charges, tout comme sa simplicité d'administration, pour des interventions en local ou distantes.

Présent sur plusieurs continents, César recherche également une solution antivirus polyglotte. Celle-ci se doit en effet d'être à la fois disponible en plusieurs langues, et disposer d'un support utilisateur lui aussi multilingue. Une qualité qu'aura su mettre en avant Sophos grâce à un support téléphonique 24*7 dans le monde entier.

Son application Endpoint Security and Control présente en outre des fonctionnalités nécessaires à César, même si les préférences sont parfois différentes selon les filiales. "Les Etats-Unis étaient séduits par exemple par la partie antivirus pour passerelle de messagerie Exchange. En revanche, l'anti-applications a titillé en France. La troisième option du logiciel qui a compté était le NAC", commente Bertrand Bouniol.

La filiale italienne est la première à expérimenter l'antivirus en mars 2008 et à déclencher le projet d'harmonisation sur ce volet de la sécurité du SI. En effet, celle-ci arrive alors au terme de sa licence pour un produit loin de lui donner satisfaction. Le déploiement est mené à distance par les équipes de la DSI en France. Un pilote est mis en œuvre et éprouvé durant 15 jours.

Concluant, le test découle sur une installation progressive auprès des différentes filiales. Outre l'Italie, les Etats-Unis et la Chine disposent désormais aussi d'Endpoint Security and Control. La France et le Royaume-Unis devraient en être dotés avant la fin de l'année, tandis que l'Allemagne attendra la fin du carnaval et l'Espagne le début de 2009 en raison d'un contrat avec un éditeur d'antivirus local.

Après avoir assuré la sécurité de ses différents réseaux locaux grâce à un antivirus harmonisé, la DSI de César se consacrera à la connexion des filiales via un VPN monde. Celui-ci sera externalisé auprès de SFR et de BT pour l'international. César travaille également à la définition d'un plan de reprise d'activité pour la Chine afin d'assurer le redémarrage des activités dans les 24 heures.

 
Le projet en bref
Source : JDN Solutions
Organisation César
Solution retenue Sophos
Date du projet Mars 2008

Annonces Google