Feuilleton présidentiel

Obama pourra conserver son BlackBerry. © Sectéra

L'élection de Barack Obama à la présidence américaine a fait palpiter la terre entière, et pas seulement les détenus de Guantanamo. Le nouveau président est connu pour être familier des technologies, mais aussi particulièrement attaché à son téléphone BlackBerry. Mais voilà, son entrée en fonction le contraint en principe à y renoncer.

Mais Barack, qu'on n'imaginait pas victime du syndrome du Crackberry, se rebiffe et les journaux américains suivent le bras de fer engagé avec les services de sécurité. Finalement, Obama l'a emporté, même si son terminal a été en partie bridé et que, pour les appels officiels, il devra passer par le modèle en vigueur à la Maison Blanche et certifié par la NSA : le Sectera Edge.

Suggestions de contenus