Conficker : le ver du 1er avril sème la zizanie

Les éditeurs d'antivirus avaient anticipé le retour du virus cette année, ainsi que l'apparition de nouvelles déclinaisons. © idrutu - Fotolia.com

Alors que la plupart des éditeurs d'antivirus minoraient l'impact de Conficker cette année, plusieurs phénomènes étranges ont néanmoins été relevés le 1er avril à travers la planète. En Islande, des distributeurs automatiques de billets se sont mis à cracher des coupures de 100 couronnes, après qu'une clé USB contaminée ait perturbé le système de distribution de billets.

Au Royaume-Uni, ce sont les londoniens qui ont bien cru que leur célèbre horloge avait été contaminée par Conficker, cette dernière s'étant arrêtée une minute avant l'heure fatidique. Une enquête est en cours pour le vérifier...

Suggestions de contenus