Un virus qui sème la pagaille dans les résultats Google

Lien frauduleux dans Google signalé par McAfee sur la requête "Gmail down" © Google

Après avoir infecté plus de 3 000 sites en deux mois, le virus s'est attaqué à Google. Apparu en mars, Gumblar pirate des sites Web, par le biais d'une attaque par injection de code Javascript, pour ensuite les utiliser comme relais pour infecter les PC des internautes, et en prendre le contrôle.

Utilisant des failles connues dans les fichiers PDF et Flash, Gumblar parvient à faire figurer dans Google des liens frauduleux vers les sites qu'il a infectés, menant sur des pages de phishing proposant le téléchargement de fichiers dangereux.

Suggestions de contenus