La CNIL refuse cinq projets biométriques

La Commission nationale des libertés et de l'informatique (CNIL) a refusé davaliser cinq projets de traitement biométrique du contrôle des accès basés sur un système de reconnaissance des empreintes digitales. Quatre des demandes étaient émises par des banques souhaitant sécuriser laccès à leurs salles informatiques et téléphoniques. La CNIL a estimé que la création dune base de données des empreintes digitales nétait pas justifiée et que lenregistrement sur un support individuel était suffisant.

Autour du même sujet