Les résultats de Microsoft plombés par les tablettes Surface

Les résultats de Microsoft plombés par les tablettes Surface Microsoft enregistre un chiffre d'affaires et un bénéfice annuel en hausse. Mais le géant paye aujourd'hui presque un milliard de dollars pour ses invendus de tablettes Surface.

Microsoft vient de publier ses résultats annuels. Son chiffre d'affaire est en hausse de 6%, à 77,8 milliards de dollars. Ses bénéfices s'approchent des 27 milliards de dollars. Sur le papier, cela fait une belle croissance annuelle du résultat net, de près de 30%, mais cette hausse est en trompe-l'œil, puisque pour mémoire, l'année dernière, une charge liée à l'acquisition d'aQuantive avait fait plonger les bénéfices de Microsoft de 27%

Surface RT, une tablette qui a coûté presque un milliard à Microsoft cette année

Mais le dernier trimestre de Microsoft est surtout marqué par "un ajustement d'inventaire" des tablettes Surface RT. Une charge qui coûte aujourd'hui pas moins de 900 millions de dollars au fournisseur. 

Que s'est-il passé ? Concrètement, Microsoft a produit beaucoup trop de Surface RT, et n'a pas réussi à les vendre. Le géant se retrouve avec un énorme stock d'invendus. Et comme, en plus, le groupe vient de baisser substantiellement leur prix, son stock a perdu beaucoup de valeur. C'est du moins ainsi que les spécialistes expliquent cette soustraction de presque un milliard de dollars.

Cet échec, qui coûte donc très cher à Microsoft, ne le fait pas pour autant renoncer. D'après Brian Hall, haut responsable de l'éditeur en charge du marketing des Surface (interrogé par notre consœur Mary Jo Foley), Microsoft est encore "100% engagé dans Windows RT et les Surface RT", et compte arrêter "aucun de ces deux produits". D'ailleurs, des Surface RT 2 ont déjà été annoncées. Elles devraient sortir dans les douze prochains mois.

De plus, la récente baisse de 30% du prix du modèle bas de gamme des Surface RT n'empêchera pas Microsoft de conserver une marge encore très intéressante. Pour rappel, en novembre, le coût de production d'une Surface RT et son clavier Touch Cover était de 284 dollars. Il a dû baisser depuis.

Office 365 pèse désormais 1,5 milliard de dollars

Cet ajustement d'inventaire a beaucoup attiré l'attention, et a quelque peu éclipser les autres résultats de Microsoft.

Pourtant, la division Serveurs et outils affiche une hausse de 9% de son chiffre d'affaires annuel, notamment grâce à la "progression à deux chiffres de SQL Server et System Center", souligne Redmond.

La division Entreprise  affiche aussi une croissance annuelle de 3%. L'éditeur souligne qu'Office 365 pèse désormais 1,5 milliard de dollars de revenus annuels. La division Windows gagne, elle, 5% de chiffre d'affaires par rapport à l'année dernière.

La division "Online" est certes en croissance, de 12% sur l'année, mais elle continue d'être déficitaire, et restera au final un énorme gouffre financier pour Microsoft comme le rappelle un spectaculaire graphique de notre partenaire Business Insider.

Toutes ces divisions vont être évidemment impactées en profondeur dans les prochains mois par la vaste restructuration que Microsoft vient d'amorcer.

Autour du même sujet

Les résultats de Microsoft plombés par les tablettes Surface
Les résultats de Microsoft plombés par les tablettes Surface

Microsoft vient de publier ses résultats annuels. Son chiffre d'affaire est en hausse de 6%, à 77,8 milliards de dollars. Ses bénéfices s'approchent des 27 milliards de dollars. Sur le papier, cela fait une belle croissance annuelle du...

Annonces Google