Avec l'iPad 5, Apple veut plus que jamais cibler les professionnels

Avec l'iPad 5, Apple veut plus que jamais cibler les professionnels A l'instar de la Surface Pro de Microsoft, l'iPad 5 devrait bénéficier d'une architecture en 64bit. Plusieurs analystes pointent le choix d'Apple de venir concurrencer le marché des PC.

Microsoft avait lancé la mode des tablettes en 64bit en dévoilant il y a un an Windows 8. Un système qui est optimisé pour les architectures en 64bit mais aussi adapté pour les interfaces tactiles. Aux côtés de l'éditeur de Redmond et de sa tablette Surface, de nombreux partenaires du groupe se sont engouffrés dans la brèche (HP, Dell, Asus, Acer...). Si bien que du côté de Mountain View, Google mettrait les bouchées doubles pour faire en sorte que la prochaine version d'Android (Kitkat) soit compatible avec ces architectures.

En attendant, la prochaine version de l'iPad, la cinquième, devrait bénéficier justement d'une architecture en 64bit. Apple pourrait en effet, en toute logique, tirer parti d'un processeur A7 64bit (le même que l'iPhone 5S, sans doute un peu optimisé). Objectif : proposer une tablette concurrente de la Surface Pro 2, capable de tirer parti de la performance du 64bit, et potentiellement transformable en PC (reste à savoir comment). "L'idée est ainsi de proposer un produit ciblant plus que jamais les professionnels", indiquent plusieurs analystes notamment à la Deutsche Bank et à la Barclays.

Reste que l'arrivée d'Apple sur ce segment pourrait être de mauvais augure pour le marché des PC traditionnels, déjà largement en perte de vitesse.
 

Avec l'iPad 5, Apple veut plus que jamais cibler les professionnels
Avec l'iPad 5, Apple veut plus que jamais cibler les professionnels

Microsoft avait lancé la mode des tablettes en 64bit en dévoilant il y a un an Windows 8 . Un système qui est optimisé pour les architectures en 64bit mais aussi adapté pour les interfaces tactiles. Aux côtés de l'éditeur de Redmond et de sa...