Android 10 Q : ce que l'on sait du successeur d'Android Pie

Android 10 Q : ce que l'on sait du successeur d'Android Pie Google a livré début août la version finale d'Android 9. Elle a été officiellement baptisée Android Pie. Le groupe va désormais s'orienter vers la version suivante de l'OS : Android Q.

Le 6 août dernier, Google a livré l'opus 2018 de son OS mobile. Il a été officiellement baptisé Android 9 Pie. Au programme :  une ergonomie modernisée, un mode multitâche plus fluide, ou encore des suggestions d'actions en fonction des habitudes de l'utilisateur (lancer Google Maps lors d'un déplacement, une playlist après le travail...). Un système de batterie adaptative préservant l'énergie pour les apps les plus souvent exécutées fait aussi son apparition. Enfin, Android Pie introduit la possibilité de gérer simultanément plusieurs caméras dans l'optique de réaliser par exemple des photos ou vidéos 3D (voir la liste exhaustive des nouveautés d'Android Pie sur le blog de Google).  Le groupe américain a commencé pousser Android Pie sous forme de mise à jour via internet sur ses smartphones maison. Quant aux autres fabricants d'appareils Android (Samsung, Sony, Huawei, HTC, LG...), ils le diffuseront en fonction de leur propre feuille de route. 

Pour la suite, Google devrait lancer la prochaine version majeure de son système d'exploitation mobile dès 2019. Logiquement, il s'agira d'Android 10, alias Android Q. 

Télécharger Android Pie

Quelle est la date de sortie d'Android Q ?

Si Google reste fidèle à la feuille de route des éditions précédentes de son OS mobile, il devrait présenter officiellement Android Q en bêta à l'occasion de sa prochaine conférence annuelle Google I/O se tiendra en mai prochain aux Etats-Unis. Quant à la version finale d'Android Q, suivant la même logique, elle pourrait être livrée fin août 2019.  Lors de la phase de développement d'Android Pie, Google avait publié une feuille de route qu'il a d'ailleurs ensuite scrupuleusement suivie. Elle pourrait dessiner dans ses grandes lignes la trajectoire de lancement d'Android Q :

  • Mars : préversion 1 (alpha), 
  • Mai : préversion 2 (bêta 1 développeur) présentée lors de Google I/O,
  • Juin : préversion 3 (bêta 2 développeur, avec les API finales et SDK officiel),
  • Juin : préversion 4 (bêta 3 publique),
  • Juillet : préversion 5 ("release candidate" finale),
  • Troisième trimestre : version finale.

Android Q : quel nom ?

Après Android M (Marshmallow), Android N (Nougat), Android O (Oreo) et Android P (Pie), Google devrait en toute vraisemblance continuer avec Android 10 à suivre l'ordre des lettres de l'alphabet. Android Q sera ainsi probablement le nom de code attribué à la version 2019 de l'OS. Mais comme chaque année, le groupe devrait attendre la dernière minute avant de dévoiler son appellation officielle.

Google a l'habitude de choisir le nom d'une sucrerie pour baptiser les différentes éditions d'Android. Avec Android Q, il ne devrait pas déroger à la règle. Sur le web, les pronostics vont bon train. Le dessert britannique Queen of Puddings est souvent évoqué, mais aussi la pâtisserie iranienne Qottab ou encore le gâteau à la crème brésilien Quindim... Qurabiya, Quesito et Quirks sont également cités. Seul problème : tous ces desserts ou sucreries ne sont pas d'origine américaine. Ils cadrent donc assez mal avec la politique marketing de Google, historiquement centrée sur les Etats-Unis. Le constat est là : difficile de dénicher une terme adéquat débutant par Q. Alors Google pourrait-il se rabattre sur un autre type d'aliment pour son nouvel opus ? Certains sont tentés de le penser. C'est le cas de nos confrères de The Verge qui évoquent la piste de Quinoa ou même de Quiche. 

Quelles sont les nouveautés d'Android Q ?

Une des toutes premières nouveautés potentielles d'Android Q a été mise au jour par XDADevelopers.  Au sein de la documentation du projet open source d'Android, le site web a repéré la mention d'une fonction d'aide à la composition de numéros de téléphone internationaux (avec détection automatique des préfixes de pays). Une fonction dont l'intégration semble bel et bien prévue à l'occasion de la version Q d'Android. Déjà présente sur les smartphones Pixel et Nexus de Google, cette possibilité pourrait ainsi devenir un élément standard de l'OS. Toujours selon XDADevelopers, les interfaces web d'Android pourraient par ailleurs reposer à l'avenir uniquement sur la technologie Vulkan pour l'accélération graphique (HWUI), et par conséquent nécessiter les API de cette dernière pour fonctionner. 

Android Q : quels seront les smartphones compatibles ?

On ne connait pas encore la liste des terminaux qui seront compatibles avec Android Q. Pour l'heure, au moins deux appareils seraient manifestement utilisés par Google pour tester Android Q : le Pixel 2 XL ainsi qu'un certain Elfin, un device signé Broadcom. En parallèle, on sait que le groupe de Mountain View planche sur deux nouveaux modèles de Pixel pour 2018 : les Pixel 3 et 3 XL. Selon l'agence Bloomberg, ils devraient être dévoilés lors d'un événement à New York le 9 octobre prochain. En toute logique, ils devraient être éligibles à Android Q.

Lire aussi :

Annonces Google