Windows Analytics, la méconnue tour de contrôle de Windows 10

Windows Analytics, la méconnue tour de contrôle de Windows 10 Depuis presque deux ans, Microsoft propose aux entreprises une solution d'analyse pour superviser leur parc de terminaux Windows.

Windows s'accompagne depuis mi-2016 d'une offre d'analytics en mode SaaS. Baptisée Windows Analytics, elle a été lancée historiquement par Microsoft pour aider les entreprises à migrer vers Windows 10 et piloter les mises à jour de ce dernier. En termes de processus, le produit s'inspire de l'environnement déployé en interne par l'éditeur américain pour réaliser le monitoring et l'optimisation des terminaux Windows 10 grand publics.

Windows Analytics fait l’inventaire des configurations d’un parc de PC d’entreprise, en détaillant les mises à jour réalisées. © JDN / Capture

"Windows Analytics s'assure de la correcte prise en charge des applications, antivirus et pilotes matériels lors de la migration d'un PC Windows 7 ou 8.1 vers Windows 10. Pour ce faire, il compare les PC ciblés avec le reste des configurations Windows 10 que nous supervisons par ailleurs ainsi qu'avec notre base de données de logiciels compatibles Ready for Windows", explique Bruno Nowak, directeur marketing produit pour Windows Commercial chez Microsoft. "Il fait également l'inventaire des extensions Office installées sur les postes, en détaillant celles qui sont utilisées ou pas, pour aider à faire les arbitrages lors de la migration."

"Plusieurs millions de terminaux sont analysés chaque jour par Windows Analytics"

Windows Analytics détecte ainsi les configurations incompatibles avec Windows 10 (ou l'une de ses update). Il fournit aussi une vision globale des PC sur lesquels telle ou telle mise à jour de sécurité ou d'antivirus n'aurait pas été installée.

Dans la même logique, il fait la liste des composants embarqués (firmware) signés Intel en indiquant si ces derniers mentionnent la prise en charge de protections ou correctifs spécifiques. Dans le sillage des failles Meltdown et Spectre, Microsoft prévoit d'ailleurs d'étendre cette couverture à d'autres fabricants de processeurs.

Un tableau de bord de Windows Analytics permet de détecter les machines dont le firmware a été mis à jour en vue de corriger les failles Spectre et Meltdown. © JDN / Capture

En vue de rendre les administrateurs systèmes proactifs, la solution identifie au fil de l'eau les incidents touchant les postes de travail (pannes de noyau, de pilotes…), et permet ainsi de prendre immédiatement la mesure de l'échelle d'un problème.

2 000 organisations utilisatrices

"Windows Analytics est utilisé par environ 2 000 organisations à travers le monde. Plusieurs millions de terminaux sont analysés par ce service", confie Bruno Nowak. Basé sur le cloud de Microsoft (Azure) et son module Log Analytics, l'outil est compris dans les offres Windows Professionnal et Windows Enterprise. Son déploiement passe par l'activation d'un simple identifiant sur chaque poste à monitorer.

Enfin, Windows Analytics s'intègre aux applications de gestion de flotte de Microsoft, alias System Center Configuration Manager et Intune. Et, via les API d'Azure, des passerelles peuvent être lancées vers des logiciels de pilotage tiers. A noter : Windows Analytics est compatible avec Windows 7 et 8.1 via une mise à jour.

En savoir plus

Annonces Google