Améliorer la qualité de vos données : 4 bonnes résolutions pour 2017

Nouvelle année, nouveaux projets ! Refonte CRM, meilleure analyse du parcours clients, campagnes marketing plus ciblées... La condition nécessaire à la réussite de vos projets réside dans une base de données de qualité : précise, actualisée et complète.

Analysez : Faites un état des lieux de la qualité des données

L’analyse des données vise à dresser un état des lieux des données disponibles dans l’entreprise. Cette première étape constitue déjà un défi de taille car, en général, les données à analyser résident sur différents systèmes ou silos, disséminés dans l’entreprise. Le but : fournir des informations fiables quant à la nature et à la qualité des données clients, même en présence de gros volumes à traiter.

Grâce à des filtres et à des segmentations appropriés, l'analyse des données permet d'identifier les abberrations ou anomalies, afin de les traiter. C’est également l’étape idéale pour définir des règles et outils de mesure spécifiques à l'entreprise, dans l'optique d'enrichir les enregistrements existants.

Nettoyez : Consolidez les enregistrements disséminés

Faites place nette ! Le nettoyage des données se concentre sur l’élimination des lacunes et insuffisances de la qualité des données mises en lumière lors de l’analyse précédente. Pour cela, les données disponibles sont extraites des différents systèmes sources de l’entreprise au moyen de connecteurs natifs. Les enregistrements font l’objet d’un contrôle d’adresse, les doublons et multiples occurrences de mêmes enregistrements sont recherchés et les enregistrements peuvent, le cas échéant, être enrichis avec des informations supplémentaires, par exemple des géodonnées ou des informations provenant d’analyses statistiques secondaires. Tous ces éléments permettent de constituer une vue à 360° du client, qui permettra de mettre en place des actions spécifiques par la suite.

Protégez : la garantie d’une qualité pérenne des données

La protection des données ne doit pas être interprétée au sens juridique du terme, mais plutôt regrouper les mesures servant à garantir la préservation et l’extension de la qualité élevée des données clients obtenue précédemment. À cet égard, la priorité consiste à vérifier l’absence d’erreurs, si possible dès la saisie ou la modification des données. Cette approche vise aussi à détecter, afficher, puis corriger immédiatement les erreurs de transcription audio, de lecture et/ou de saisie, directement à la création d’un enregistrement.

Surveillez : la confiance c’est bien, le contrôle c’est mieux

Les déménagements, les changements de nom après un divorce, les décès, mais aussi les changements de nom de rue et de lieu, ou les regroupements de communes… Il est essentiel de surveiller ses données afin de ne pas réduire à néant les efforts fournis pour les trois premières étapes !

La surveillance des données est, en quelque sorte, un détecteur des faiblesses de leur qualité et permet d’identifier celles-ci avant qu’elles n’impactent le système cible. À cet égard, les règles et directives de qualité des données spécifiées par l’entreprise constituent la base de cette détection. Ces exigences sont aussi contrôlées en continu par rapport aux modifications et actualisations nécessaires.

Certes, certains événements ont un caractère unique, à l’instar de la création d’un nouveau système CRM, de la migration d’un ERP ou encore du rachat d’une entreprise. Ces événements exigent une migration et une consolidation des données et peuvent être les déclencheurs d’une initiative d’optimisation de la qualité des données. Toutefois, dans la majorité des cas, lorsqu’elles ne s’occupent pas de l’optimisation de la qualité de leurs données clients, les entreprises ont besoin d’une vision précise, exhaustive et actualisée des clients, afin de pouvoir leur offrir un accompagnement optimal tout au long de leur parcours individuel.

Annonces Google