Grands groupes et méthodes agiles : 4 recommandations pour bien démarrer l’année

Les nouvelles démarches de développement sont amenées à se repositionner afin d’accélérer leur déploiement. Pour les méthodes Agile et DevOps, il est temps de sortir des sentiers battus.

Paradoxalement, si les méthodes Agile et DevOps ont fait leurs preuves dans un contexte restreint et sécurisant, elles n’en sont pas moins aptes à évoluer à plus grande échelle car elles sont parfaitement en mesure d’appréhender les multiples besoins des DSI. Néanmoins, cette transition suppose d’accepter tous les changements qui lui incombent.

Pour cela, il s’agit de comprendre la position délicate dans laquelle se trouvent les DSI face aux cycles d’innovations technologiques qui nécessitent sans arrêt de nouveaux développements, souvent à mettre en place dans l’urgence. Les DSI doivent ainsi emprunter des voies expérimentales pour garantir la solvabilité de leurs méthodes tout en anticipant les déploiements massifs à venir de ces cycles d’innovation. Afin de respecter cet équilibre, de nombreux DSI se sont tournés vers des méthodes Agiles et DevOps. Or, ces modèles informatiques ne sont plus seulement l’apanage des responsables informatiques mais doivent devenir un élément central de l’ensemble de l‘entreprise, dans une logique de verticalité, ce qui n’est pas sans difficultés. Voici donc quatre recommandations pour que le passage à échelle d’Agile et DevOps soit un succès.

Repenser la DSI

Le directeur des études représente souvent la première interface de ces nouvelles méthodes… or, il est impératif qu’elles s’étendent au sommet de la hiérarchie afin de repenser fondamentalement l’ensemble du système d’information. Bien que perçues comme extrêmement coûteuses par le passé, elles bénéficient aujourd’hui des retombées positives du digital qui participe à la création de valeur et permet d’asseoir fermement la notoriété de l’entreprise. La question du coût se substitue donc à la volonté de reconstruire les pratiques de management des systèmes informatiques en accélérant le processus de mise en œuvre. Grâce aux méthodes Agiles et DevOps, c’est la logique de fonctionnement de la DSI qui est inversée, et l’on ne doit pas cesser de défendre et de promouvoir ces nouveaux atouts.

Une « pré » vision rigoureuse et pragmatique

Agile et DevOps sont des solutions qui nécessitent des « expériences projets » permettant de tester leurs nouvelles pratiques dans un meilleur souci d’efficacité. Or, cela requiert une ligne directrice claire, qui sera déterminée par la DSI puis relayée à tous afin que chacun devienne le garant de sa progression. Ces transformations s’opèrent dans le temps et prennent au minimum 18 mois ; c’est la raison pour laquelle il ne faut pas perdre de vue son objectif initial.

Management : mettre l’humain au cœur du projet

La généralisation des méthodes Agiles et DevOps s’inscrit au-delà de préoccupations purement techniques et prône une dimension humaine fondamentale, que ce soit en termes d’enjeux managériaux visant à réduire les coûts de la structure ou en termes de préoccupations sociétales avec l’émancipation des nouvelles générations qui revendiquent une plus grande autonomie. Même si ces transformations divisent les collaborateurs – entre les chefs de projet qui pourront y voir une critique sous-jacente et d’autres qui pourront se sentir dépassés par les principes de l’agilité – tous devront faire face aux mêmes changements inévitables : nouveaux interlocuteurs, nouvel esprit collaboratif, ouverture avec les métiers… Enfin, il est indispensable d’adhérer aux nouvelles méthodes d’un partenaire aguerri, capable d’accompagner et de coacher les équipes de manière objective.

Un outillage de choix

Même si les développeurs ont un rôle clé, certaines réponses leur échappent. Il est alors nécessaire de travailler en collaboration avec les équipes dans le choix des outils de développement ou des plateformes cloud. Le cycle de développement agile doit s’étendre à l’ensemble des équipes dans une organisation harmonisée.

Le passage à échelle doit reposer sur les outils et technologies agiles – à l’instar du framework SAFe – sans oublier les valeurs et les principes de l’agilité permettant de s’adapter aux grands groupes. Si l’expérience individuelle est à l’initiative du changement, un outillage adapté lui donnera un cadre qui fera évoluer rapidement ces nouveaux modèles.

Innovation / Collaboratif

Annonces Google