Black Friday, Noël, soldes... Votre site e-commerce tiendra-t-il ?

Pour les e-commerçants, chaque fin d’année s’accompagne de son lot d’angoisses. La pire de toutes : que le site soit en erreur le jour du Black Friday ou du lancement des soldes à cause d’un pic de trafic. 6 étapes à respecter pour garantir une plateforme disponible le Jour-j !

Black Friday, Noël, les soldes… Les sites web ayant une activité e-commerce vont – comme chaque année- être mis à rude épreuve dans les semaines à venir. 
Offres promotionnelles, campagnes de marketing et communication, logistique... tous les leviers sont activés pour tirer profit de ces périodes d’activité stratégiques durant lesquelles les enseignes génèrent parfois plus de 50% de leur chiffre d’affaires annuel.
Malgré la mobilisation de toutes les équipes concernées, une angoisse persiste toujours : le site tiendra-t-il le Jour-j ? 
Déception de l’internaute, e-reputation mise à mal en quelques secondes, pertes de commandes ... chaque année c’est pareil, malgré leurs prises de dispositions, les équipes croisent les doigts et prient pour que le site web reste accessible face aux hordes d’internautes en quête de bonnes affaires.
Un site 100% accessible pendant le Black Friday en anticipant vos pics de trafics
Retour au pragmatisme, il y a une liste d’étapes simples à respecter afin de palier rapidement et efficacement aux situations de plateformes non accessibles ou ralenties à cause d’un trafic trop important.
1. Pensez à anticiper ! 
Vous ne devez pas vous soucier de la tenue de votre plateforme une semaine avant le Black Friday. Le temps de tester, analyser et effectuer les optimisations nécessaires, vous serez prêts ... mais pour les soldes ! Idéalement, c’est un sujet qu’il faut anticiper un à deux mois en amont de la période stratégique. Pour cela, il existe les tests de montée en charge qui permettent de simuler des pics de trafic.
2. Identifiez vos parcours stratégiques
On ne le dira jamais assez, ne basez pas toute la surveillance qualité de votre site uniquement sur votre Home page. Votre site est composé d’une multitude de pages aux fonctionnalités et technologies différentes. Elles doivent être prises en compte pour éviter les ratés le Jour-j. 
En termes de parcours stratégiques, on pense bien souvent au parcours d’achat ou encore à l’identification à un espace client. Il faut voir un peu plus loin et tester les options offertes aux internautes :
  • L’utilisateur peut arriver sur une fiche produit par le méga menu, mais aussi en utilisant le moteur de recherche. 
  • Votre site peut être consulté par des clients mais aussi par des prospects. De ce fait, les actions seront différentes entre l’identification et la création d’un compte client.
  • Vous devez aussi penser à tous ces internautes présents sur votre site mais qui ne finiront pas dans votre tunnel de commande. Bien qu’ils n’effectuent pas de parcours précis, ils sont là et représentent une charge pour votre plateforme. 
  • Anticipez également les shoppers addicts qui auront déjà pré-enregistré leurs paniers et dont le parcours ne correspondra qu’à la concrétisation de l’achat.
En plus des différents scénarios utilisateurs, prenez en compte le contexte de navigation de votre internaute : est-il sur la version desktop ou mobile ? Auquel cas, il vous faudra également inclure application et webservices à vos tests. 
3. Estimez le trafic attendu de façon rationnelle. 
Pour rappel, votre objectif est de faire en sorte que votre site web soit accessible, fonctionnel et rapide en cas de pic de trafic, le tout en maîtrisant votre budget d’infrastructure. Autrement dit, multiplier votre hébergement par 10 à l’approche de Noël ne sera pas la seule et unique solution. En plus, il ne garantira pas forcément la bonne marche de certaines fonctionnalités clefs.
En vous basant sur les années antérieures, estimez le trafic maximum attendu sur votre site. Ensuite, répartissez-le sur les différents parcours établis en vous appuyant sur vos données Analytics et sur les habitudes de vos utilisateurs. 
Vous l’aurez compris, l’objectif des étapes 2 & 3 est de reconstruire un environnement le plus semblable possible à votre activité réelle attendue afin de visualiser et anticiper les potentiels effets de bords des pics de trafic.
4. Faites des tests. 
Parcours et estimation du trafic, vous avez les deux variables nécessaires pour vous lancer et tester. L’idée est de simuler une augmentation progressive du trafic sur la plateforme grâce à des utilisateurs virtuels injectés selon une incrémentation de X utilisateurs toutes les X minutes. Ces derniers exécutent les scénarios utilisateurs précédemment définis. Idéalement, il est recommandé de concentrer le test sur une période plus ou moins courte (30 minutes à une heure) afin de pouvoir observer les 3 phases clefs :
La phase montante (augmentation du trafic), la phase de stabilisation (charge maximale), la phase descendante (le rétablissement de la plateforme).
5. Analysez le comportement de votre plateforme. 
Les différentes phases évoquées ci-dessus vous permettent d’en apprendre beaucoup. Grâce à elles, vous déterminez les seuils de ruptures, c’est-à-dire les différentes limites de trafic qui engendrent des perturbations sur votre plateforme. Lors des tests, les temps de chargement des différents scénarios sont mesurés étape par étape. Vous visualisez ainsi les variations de performances et vous pouvez vous faire une idée précise de la vitesse de chargement de vos pages le jour-j. Le bon fonctionnement des différents parcours est également surveillé et permet de faire un rapport détaillé des différentes anomalies rencontrées au cours des simulations : 
  • Type et volume d’anomalies constatées sur chacune des étapes testées, 
  • Variation des temps de chargement en fonction de la charge et par étape, 
  • Charge supportée par la plateforme avant anomalie, ...
6. Optimisez et re-testez
On a pour habitude de dire que l’on ne peut améliorer que ce que l’on mesure. Grâce aux analyses des tests vous déterminez votre plan de bataille. La priorité sera donnée aux étapes les plus critiques. Vos actions d’optimisations sont claires et efficaces puisque vous connaissez exactement les anomalies rencontrées. Re-testez ensuite votre plateforme pour en noter les améliorations.
6 étapes pour autant d’avantages. 
La mise en place de tests de charge présente de nombreux avantages :Tout d’abord, l’expérience utilisateur de vos internautes. Ils seront ravis de naviguer sur un site répondant à leurs exigences en matière de navigation. Car on le sait, un internaute mécontent est un internaute qui part commander sur un site concurrent. Par effet domino, cela a un impact positif sur vos KPI marketing tels que le taux de conversion.

C’est un sujet moins facile qu’il n’y parait. Grâce au test de charge, vous gagnez en visibilité sur les dysfonctionnements de votre plateforme et vous bénéficiez d’une meilleure mobilisation de vos ressources temps et homme. Votre process de test gagne en efficacité.

Pour conclure, vous êtes plus serein ! Votre site est optimisé et votre CA online prêt à être maximisé.

Annonces Google