Cloud, multicloud ou encore cloud hybride : 2019 l'année du cloud !

Chaque fin d'année est propice aux bilans et aux prévisions pour l'année à venir. En matière d'IT, le paysage évolue tellement vite que les entreprises ont besoin d'anticiper pour mettre au point une stratégie efficace.

L'herbe est plus verte ailleurs (cloud) et encore ailleurs (autre cloud)

L'année dernière était l'année de l'adoption du cloud pour les sociétés. L'année 2019 sera en revanche celle du multi-cloud et du cloud hybride. Les fournisseurs de services cloud se distingueront les uns des autres de manière plus agressive dans des domaines spécifiques (Amazon : disponibilité opérationnelle, Microsoft : intégrations d'entreprise, Google : intelligence artificielle/apprentissage automatique, etc.) afin d'éviter un nivellement vers le bas. Les sociétés s'adapteront en optant pour une philosophie multi-cloud qui leur permettra de profiter de chacun de ces éléments différenciateurs, en adoptant des stratégies de sécurité, de gouvernance et de gestion des données/des workloads souvent basées sur des standards open source afin de prospérer et se démarquer de leurs concurrents. Nous allons également commencer à voir des sociétés rapatrier certains workloads en permanence connectées du cloud vers leur site physique afin de constituer un modèle hybride qui les aidera à optimiser leurs résultats.

Les entreprises vont sérieusement s'intéresser à la périphérie

Pour de nombreuses sociétés, ce qui se trouve au-delà du pare-feu est encore une contrée sauvage. C'est un domaine inconnu, non encadré et non exploité. L'accent sera davantage mis sur la sécurité, la gestion et l'encadrement des données à la périphérie. Les sociétés qui exploiteront au mieux cette opportunité profiteront alors d'un avantage compétitif sur celles qui exploitent uniquement la valeur des données locales.

Au cœur de l'IA

Sur une échelle de 1 à 10, 10 signifiant que l’intelligence artificielle et le machine learning (IA/ML) ont atteint leur niveau de maturité pour l'entreprise, nous serons en 2019 au tout début de cette échelle. Les compétences individuelles et les processus doivent être développés et la réalisation d'une valeur tangible doit être simplifiée afin que les utilisateurs puissent se concentrer sur les résultats opérationnels plutôt que sur des détails techniques complexes.  L’intégrité des données étant incontournable pour l'efficacité des applications IA/ML, les sociétés devront renforcer la gouvernance et le contrôle des données, a fortiori lorsque leur volume augmente aussi rapidement. Les fournisseurs vont également s'adapter en tirant davantage parti des produits au cœur de l'intelligence artificielle et du machine learning pour créer rapidement une valeur ajoutée.

Internet des objets : un savant mélange d'edge computing et de cloud

Dans les scénarios IoT typiques, les fonctions d'analyse sont réparties sur différents périphériques connectés et services cloud. Plus les réactions rapides et les capacités en temps réel sont importantes, plus l'edge computing est important. Le cloud est quant à lui le point central de collecte de données pour l'analyse d'entreprise, le machine learning et le contrôle des processus. Les entreprises devront élaborer un savant mélange d'edge computing et de cloud à l'heure où l'analyse en temps réel à la périphérie devient de plus en plus importante pour créer de nouveaux business models dynamiques et modernes.

Les business modèles open source s'adapteront au cloud

Selon Gartner, 95% des services IT utiliseront à l'avenir l’open source dans les portefeuilles stratégiques. En effet, les problèmes pratiques liés à la situation de dépendance vis-à-vis des fournisseurs, aux problèmes de personnel et à l’évolution des modèles tarifaires obligent les responsables de l’analyse et des données à réévaluer leurs investissements dans les systèmes de gestion de bases de données, et ce, dans le cadre de leur stratégie plus globale de gestion des données. La concurrence dans l'open source va s'intensifier à l’ère du cloud, où les business models des fournisseurs ont une grande influence sur les habitudes de contribution et de consommation.

Autour du même sujet

Cloud, multicloud ou encore cloud hybride : 2019 l'année du cloud !
Cloud, multicloud ou encore cloud hybride : 2019 l'année du cloud !

L'herbe est plus verte ailleurs (cloud) et encore ailleurs (autre cloud) L'année dernière était l'année de l'adoption du cloud pour les sociétés. L'année 2019 sera en revanche celle du multi-cloud et du cloud hybride. Les fournisseurs de...