Communication WEB : Site internet, SEO & SEA ! Par où commencer en 2019 ?

Une bonne communication Web ne vaut que sur le long terme.

"Une entreprise doit élaborer un plan annuel dont l'objectif est de relayer sa stratégie, susciter l'adhésion de ses salariés, créer du lien et développer une culture commune", note Jean-Marc Décaudin, co-auteur de La Communication interne (Dunod).

Être présent sur la toile est devenu un incontournable pour les entreprises. Souvent, le site est un outil fondamental de la stratégie de présence sur la toile. Il procure une vitrine, de la visibilité, mais nécessite aussi de se poser plus précisément la question du rôle que l’on veut faire jouer au site. Ces objectifs peuvent être multiples.

Être visible et communiquer l’image de marque souhaitée

En communication, il est indispensable d'occuper l'espace. Si un client potentiel effectue des recherches sur le Web, il doit pouvoir vous trouver ou bien il trouvera un de vos concurrents. On se rend ainsi accessible au monde entier 24 heures sur 24 surtout avec un référencement pertinent.

Le site, dans son rôle de vitrine, présente les activités de l'entreprise et ses produits. Il peut aussi permettre de prendre des contacts et de constituer une base de données de prospects.

 Vendre en ligne

On peut aussi envisager de vendre en ligne. Cela requiert un site plus élaboré avec un module de commande et de paiement. Il faut également adapter la logistique de l'entreprise pour assurer les livraisons. La gestion de stocks est également impactée si l'on ne veut pas subir de ruptures ou imposer des délais trop longs à ses clients. Il s'agit d'un travail plus complexe et surtout plus long que pour une simple vitrine.

Assurer une interactivité entre la marque et les internautes

Complémentaire de la vitrine et indispensable à la vente, la prise de contact par Internet est souvent assez efficace et valorisable. Les visiteurs de votre site éprouvent très certainement un intérêt pour votre activité. Il est donc intéressant de prendre leurs coordonnées (avec un formulaire de contact). Cela peut se faire à travers une demande d'envoi de brochure, de devis, de réponse à des questions ou simplement pour une inscription à la newsletter. Les données ainsi recueillies peuvent permettre de mieux cibler ses actions de marketing direct.

Quels prestataires choisir pour créer un site ?

Une agence Web est une société spécialisée dans la conception et la réalisation de sites Internet. Elle prend logiquement à sa charge tout le projet, à partir du cahier des charges fourni par son client. De nombreuses agences gèrent la conception/réalisation du site, l'achat du nom de domaine jusqu’à l'hébergement. Cette solution permet de déléguer entièrement la création de son site.

On peut également faire appel à un développeur indépendant pour créer son site Web. Ceci a l'avantage d'être plus flexible. Il est parfois plus facile de dialoguer avec une seule personne. L’inconvénient de cette solution est que contrairement à une agence web qui rassemblera généralement tous les talents nécessaires à la conception d’un site efficace et complet, un développeur indépendant pourra parfois présenter des lacunes sur certains aspects de la création web : il pourra être plus fort en design et en ergonomie qu’en programmation, ou bien pas au faîte des techniques de webmarketing dont votre site a besoin, ou encore très pointu sur la programmation mais moins spécialisé dans le graphisme … bref : un bon développeur indépendant qui maîtrise bien son métier et tous ses aspects se paie, de même qu’une agence web. L'hébergeur, de son coté, est un prestataire qui s’assure que les pages de votre site sont accessibles en ligne. Un mauvais hébergeur est synonyme de pannes intempestives et de site fréquemment inaccessible, ce qui pourrait être plutôt dommageable à votre activité. L’agence web que vous aurez sélectionné peut-être de bon conseil. Elle pourra également obtenir des conditions plus intéressantes du fait des volumes qu'elle traite.

Les principales qualités d’un bon site internet

Outre le fait qu’il réponde aux objectifs qui lui sont assignés, un bon site web présente les qualités suivantes :

Il apporte une valeur ajoutée à l’internaute : le site doit tout simplement répondre aux attentes des internautes (informations, réactivité, commande…)
Un aspect visuel attractif : l'esthétique n'est pas un but en soit mais est fondamentale pour que le design soit au service du site et qu’il lui permette d’être efficace.
Une bonne ergonomie : afin d’assurer un bon confort de lecture et de navigation, le site doit être intuitif et permette une navigation instinctive et rapide (chargement des pages par exemple).

Le référencement SEO & SEA 

La recherche est devenue l’un des aspects les importants du marketing et de la communication sur internet. 62% des internautes qui font une recherche ne vont pas sur la 2eme page. Plus de 90% des internautes passent par un moteur pour une recherche, même s’ils connaissent le nom URL du site. Le référencement sur les moteurs de recherche représente en conséquence l’un des budgets les plus importants des nouveaux media, qu’il s’agisse du référencement naturel (les adresses sortant "naturellement" suite à une requête tapée sur un moteur) ou du référencement payant (résultats de recherche qui apparaissent au dessus des résultats naturels sur Google), qui sont très complémentaires : il a été prouvé que les résultats naturels ont des taux de clics plus performants que ceux du référencement payant : 70% des internautes cliquent d’abord sur eux.

Pour le référencement naturel, les moteurs de recherche fonctionnent selon des algorithmes mathématiques complexes qui affichent les résultats en fonction de la pertinence supposée entre le mot tapé et le contenu du site. Les moteurs glissent sur la toile comme des araignées, en parcourant le code source des sites internet les plus pertinents. On appelle ces mécanismes des "spiders" ou des robots d’indexation. Quelle que soit l’activité de l’entreprise, elle doit se positionner sur des dizaines, voire des centaines, ou des milliers de mots clé. Ainsi, une compagnie d’assurance devra être corrélée à des mots et expressions comme : assurance, compagnie d’assurances, montants des taux, assurance habitation, intempéries, tempête, vitre cassée, fuite….etc

Pour améliorer le référencement naturel, il faut :

- Choisir des mots clé et des libellés pertinents pour augmenter le trafic
- Optimiser chaque page du site avec des mots clés spécifiques (le contenu du site et sa
pertinence par rapport au mot clé sont fondamentaux)
- Donner des noms pertinents aux pages de votre site
- Inscrire le site dans le maximum d’annuaires spécialisés afin de créer des liens pertinents et
de faciliter le travail de recherche des moteurs d’indexation

Dans le référencement payant, l’annonceur achète des mots clé aux enchères aux moteurs de recherche. Ces mots clé sont en fait les requêtes que sont susceptibles de taper les internautes dans le domaine d’activité de l’annonceur (par exemple, un site commercialisant des chaussures en ligne pourra être intéressé par l’achat des mots clé « achats chaussures ou « achat ballerines » entre autres. En échange de ces achats de mots clé, les annonceurs obtiendront un bon positionnement sur,la page de résultats. On les appelle « liens commerciaux ou liens sponsorisés » .Google met les mots clé aux enchères via son système Google Adwords. A noter que la hiérarchie d’apparition ne dépend pas seulement de l’achat des mots clé, mais aussi de la pertinence des liens, que Google établit en fonction du contenu du site. C’est ainsi que Google parvient à conserver une certaine qualité pour les internautes.

Le plus souvent, le référencement payant se facture au CPC (coup par clic), défini en fonction de la concurrence qui veut le même mot clé. Ce coût varie et peu atteindre des montants astronomiques, surtout quand les entreprises pensent qu’elles pourront toucher des clients conséquents.

Autour du même sujet

Annonces Google