Le schema markup dans le référencement local

Les techniques de référencement local ne cessent d’évoluer grâce à l’arrivée des nouvelles technologies et l’évolution des moteurs de recherche. Le schema markup joue un rôle prépondérant dans l’optimisation des sites web.

Avec l’arrivée de la recherche vocale et des rich snippets de Google, le référencement local gagne de plus en plus d’importance pour les petits business et les entreprises locales. L’optimisation on-page nécessite l’intervention sur les différents aspects techniques d’une page web ainsi que son contenu. En référencement local, l’une des techniques les plus efficaces est l’utilisation et l’optimisation du schema markup. Ces balises qui ont été créées par la collaboration de l’ensemble des moteurs de recherche permettant à ces derniers de mieux comprendre le contenu des pages web. Un balisage spécifique est utilisé en SEO (Search Engine Optimization) local et qui permet aux sites web de s’afficher dans les rich snippets de Google.

Le schema markup : qu’est-ce que c’est ?

Connu également sous l’appellation de "données structurées", le schema markup est un langage créé par Google, Bing et Yahoo pour permettre aux webmasters de faciliter l’analyse du contenu de leurs sites web par les robots des moteurs de recherche. L’utilisation du schema markup, que les référenceurs appellent aussi par son nom de domaine schema.org, consiste à utiliser des classes et des propriétés. L’opération est comparée à un mappage des données afin d’expliquer aux moteurs de recherche de quoi parle le site web. Le schema markup compte un vocabulaire de 598 Types, 862 Propriétés et 114 Valeurs d’énumération. Rendez-vous sur la page schema.org pour découvrir le vocabulaire utilisé et les différentes extensions. 

Quels sont les types de schema markup ?
JSON-LD

Le JavaScript Object Notation for Linked Data est la méthode recommandée par Google pour l’encodage des données structurées. Le JSON-LD permet de regrouper les différentes données et les différents champs dans un seul script. Ceci se traduit par un code plus lisible et plus léger à charger.

Microdata

Injectée au sein du code HTML des pages web, la microdata est une spécification de l’open-community HTML qui utilise des attributs des tags HTML pour renseigner des métadonnées sur le contenu aux moteurs de recherche. Elle permet de faciliter la lecture et l’analyse du contenu par les différents crawlers. Elle n’est cependant pas conseillée, car elle disperse les données et ralentit chargement des pages.

RDFa

Compatible avec le HTML 5, la RDFa permet de décrire des éléments du contenu visible aux visiteurs du site afin de faciliter leur compréhension par les moteurs de recherche.

Quel est l’intérêt du schema markup ?

L’utilisation du schema markup permet aux moteurs de recherche de mieux comprendre votre site et de faire figurer les meilleurs sites dans les rich snippets.

Et les rich snippets c’est quoi ?

La traduction de l’expression rich snippets est extraits enrichis. C’est une partie de la SERP (Search Engine Result Page) qui met en avant des extraits enrichis des meilleures pages web. En d’autres termes, en plus du lien qui contient le méta title et de l’extrait que représente la méta description, Google ajoute d’autres détails comme la notation en étoiles (avis), les recettes de cuisine, des événements, des entreprises, des applications, etc. En effet, ces résultats enrichis sont alimentés par la structuration des données par le schema markup. Ce type d’affichage permet au référenceur d’optimiser son référencement en améliorant notamment le taux de clics (CTR).

Le schema markup et le référencement local

Le référencement local consiste à optimiser un site web pour qu’il se positionne parmi les premiers résultats sur une requête de type local. Exemples : "agence de référencement près de moi", "agence SEO Paris", etc. En plus de l’optimisation SEO habituelle, l’implémentation des données structurées permet d’optimiser le référencement naturel du site et multiplier ses chances de se classer parmi les premiers résultats de recherche.

Quelques bonnes pratiques
Utiliser le schema markup "Organization" :

L’implémentation du schema markup "Organization" permet d’indiquer aux moteurs de recherche qu’il s’agit d’un site web d’entreprise. De ce fait, elle permet de booster l’e-réputation de la marque et d’améliorer la confiance des algorithmes face à votre site web.

Implémenter le schema markup "WebSite" :

Ceci s’applique aux sites web qui possèdent des moteurs de recherche internes propres à eux. Insérer le markup "WebSite" permet de mettre en avant le champ de recherche interne du site web dans les résultats de recherche. Ceci permet d’améliorer le taux de clics d’une manière significative.

Le "Breadcrumbs" :

Le "Breadcrumbs" désigne le fil d'ariane qui permet d’afficher les différents niveaux du site web. Il indique au visiteur où il se trouve dans la hiérarchie du site, par rapport à la page d'accueil. Très apprécié par les sites e-commerce, ce type de schema markup permet d’afficher les catégories des produits et d’enrichir ainsi les résultats de recherche.

Le "SiteNavigationElement" :En implémentant le "SiteNavigationElement", les moteurs de recherche comprennent beaucoup mieux les structures des sites web. Ceci leur permet d’afficher plus qu’un lien dans la SERP du même site web.

L’utilisation de la vidéo

Le contenu vidéo est un élément important pour le référencement naturel SEO. Ajouter le schema markup "VideoObject" permet d’afficher les vidéos du site dans les video rich snippets de Google. Ce type accepte de nombreuses propriétés telles que : Name, Description, ThumbnailUrl, UploadDate, etc.

Choisir les meilleurs schema markups pour le référencement local

Afin d’intégrer les meilleurs schema markups et améliorer le référencement SEO local, il est indiqué de parcourir les différentes catégories. Puis il suffit de sélectionner celles qui correspondent le plus à son site internet. Il faut, ensuite, intégrer autant de markups que possible. En fait ceci permet de maximiser les chances au site web d’être mis en avant dans les rich snippets et booster son référencement local. Seul le contenu visible aux visiteurs doit être marqué pour que les résultats soient tangibles. Marquer des éléments non visibles n’aura aucun effet sur le référencement local du site web. Google propose un outil puissant appelé Structured Data Tool qui permet de valider les codes de schema markup avant de les intégrer dans le code du site web.

Conclusion

Le schema markup a un impact positif sur le référencement local. Cependant, les spécialistes du référencement de site web n’exploitent pas toutes ses fonctionnalités. Apprendre à implémenter les données structurées permet d’améliorer son référencement local d’une façon significative. Il est ainsi nécessaire de rappeler que cette intervention complète les différentes techniques de référencement. Il ne faut pas négliger le netlinking, le maillage interne, la création de contenu et l’optimisation technique. L’utilisation du schema markup ne peut, en aucun cas, produire des résultats significatifs si elle est employée seule.

Autour du même sujet

Annonces Google