Recherche vocale : un enjeu pour les marques à l’heure de l’intelligence artificielle

Lors de son lancement par Apple en 2011, Siri a été perçu par beaucoup comme un gadget intelligent, mais rares étaient ceux qui avaient anticipé et l’impact de la recherche vocale. Neuf ans plus tard, la firme de Cupertino n’est plus la seule dans la course.

Certains acteurs majeurs des nouvelles technologiques ne pouvant faire l’impasse sur cette révolution : Microsoft et Cortana, Amazon et Alexa ou encore Google Assistant.

Tous ont pris le pas de la recherche vocale, dont l’adoption ne cesse de croître et vient bouleverser les habitudes de recherche des consommateurs. Selon Google, 20% des recherches sont basées sur la voix et Microsoft note que 25% des recherches dans la barre des tâches de Windows 10 sont des recherches vocales. Un enjeu de taille pour les marques qui doivent alors se poser la bonne question : si la recherche client évolue, comment puis-je m’assurer de toujours rester visible ?

Des informations digitales à jour et vérifiées

Il est primordial pour les marques de comprendre que la recherche vocale a fait considérablement évoluer la façon dont le consommateur recherche une information. Là où pour une question, un moteur de recherche traditionnel proposait de nombreuses réponses, la recherche vocale, reposant sur de l’intelligence artificielle, ne va fournir qu’une réponse unique. Basculant ainsi du moteur de recherche à ce que l’on appelle le moteur de réponse. Un enjeu de taille pour les entreprises, qui dépendent non seulement de la capacité de l’intelligence artificielle à comprendre et analyser la requête formulée, mais également de sa capacité à analyser et rechercher la bonne information d’un ensemble complexe de données structurées. 

La recherche vocale transforme les données de recherche structurées en connaissance. Pour optimiser leur présence, les marques doivent gérer efficacement leurs informations digitales et proposer, sur l’ensemble des points de contacts avec les consommateurs, des informations vérifiées et à jour.

Selon Google, environ 30% à 40% des recherches sur mobile font état d’une recherche ou d’une intention d’achat en local – mettant les informations locales des marques et magasins au premier plan des éléments à prendre en compte. Toujours selon Google, 76% des recherches de proximité donnent lieu à une visite en magasin dans les 24 heures et 28% se transforment en achat. Les informations locales incluent notamment le nom de l'enseigne, l'adresse, le numéro de téléphone, les heures d'ouverture, les promotions, les avis… qui viennent nourrir les moteurs de recherche. Fournir des informations de quantité induit d’apparaître dans un éventail plus large de recherches potentielles, et fournir des informations complètes et vérifiées implique une meilleure position dans les recherches.

Intelligence artificielle : toujours plus de précision

Toujours plus pointue dans la lecture des intentions de l'utilisateur lors d’une recherche vocale, l’intelligence artificielle analyse de plus en plus de facteurs pour décider des résultats. La personnalisation est donc essentielle. Prenons exemple sur le terme de recherche Harry Potter.

Si l’on demande à un assistant vocal "Qu'est-ce que Harry Potter ?", il identifie bien la recherche mais pourra apporter des réponses sur les livres, les films, voire les deux. Si la demande est "Qui est Harry Potter ?", les réponses porteront sur le personnage et l'acteur qui a joué dans les films. "Où puis-je voir Harry Potter ?" proposera probablement des horaires du film, et "Où puis-je acheter Harry Potter ?", renverra à une adresse de librairie (et Alexa pourra même commander directement le livre et l'envoyer). Mais que se passe-t-il si la recherche ne porte que sur "Harry Potte" ? La question étant peu précise, l’intelligence artificielle de l’assistant vocal répondra à la question en fonction de l’historique de recherches et des habitudes du consommateur. L'intelligence artificielle a donc besoin de données structurées pour obtenir des résultats pertinents.

Un résultat de recherche peut aujourd’hui faire ou défaire une marque, un magasin... Une salle de cinéma ou une librairie avec des horaires ou des titres de livres organisés, à jour et facilement accessibles par les moteurs de recherche gagneront en part de marché. Et cela ne s’entend pas uniquement pour les biens de consommation. La recherche locale est un moyen essentiel pour trouver un professionnel de santé, un conseiller financier et d’autres services. Les avis et les notes attribués par les consommateurs sont également des éléments capitaux qui sont pris en compte par les algorithmes des moteurs et qui influent dans la position des résultats de recherche. 

De mobile first à l’IA first

Pour réussir à l’ère de l’IA, tout est question d’optimisation. Les consommateurs n’ont aujourd’hui plus le réflexe de se rendre directement sur le site d’une marque pour faire une recherche. C’est presque devenu une barrière, pour eux qui préfèrent effectuer leur recherche via la voix ou en se basant sur les données  affichées dans leur navigateur (adresses, fiche info…)

Optimiser ses informations digitales peut sembler complexe pour les non-initiés, mais il s’agit avant tout de regrouper des informations qui auraient été utilisées de toute façon dans la mise en place d’un site web dédié. Les marques ont déjà toutes les informations à leur disposition. La mise en pratique revient à les collecter, les gérer et les exploiter sur l’ensemble des services digitaux. C'est la raison pour laquelle toutes les entreprises, des plus grandes institutions mondiales aux petites affaires de famille, revendiquent leur établissement sur Google My Business. Mais la véritable difficulté vient de la maintenance et la mise à jour de ces informations sur l’ensemble des annuaires, moteurs de recherche et réseaux sociaux. Un point d’autant plus crucial dans un environnement de recherche qui valorise la cohérence comme indicateur de crédibilité. Et c’est un facteur essentiel pour la recherche vocale.

Aujourd’hui, grâce à l’intelligence artificielle, les recherches sont ciblées, plus précises et impliquent une vigilance de la part des marques. Toutes ont leur carte à jouer afin de s’assurer une bonne visibilité et apparaître dans les résultats de recherche. Une question de survie… jusqu’à la prochaine innovation technologique. 

Autour du même sujet

Recherche vocale : un enjeu pour les marques à l’heure de l’intelligence artificielle
Recherche vocale : un enjeu pour les marques à l’heure de l’intelligence artificielle

Certains acteurs majeurs des nouvelles technologiques ne pouvant faire l’impasse sur cette révolution : Microsoft et Cortana, Amazon et Alexa ou encore Google Assistant.Tous ont pris le pas de la recherche vocale, dont l’adoption ne cesse de croître...