Votre entreprise a besoin d’une stratégie de cloud hybride

Le cloud hybride est devenu la norme au sein des entreprises, s'il s'est constitué de manière organique pour la plupart des entreprises, il n'en demeure pas moins qu'elles ont besoin d'une stratégie de cloud hybride pour répondre aux défis qu'il génère.

L’informatique d’entreprise repose désormais sur une imbrication de datacenters sur site, de plateformes cloud public et privé.

Pour certaines entreprises, cette hybridation est le résultat d’une planification rigoureuse ou même d’une conception de type "cloud-first".

Pour la plupart, ce mélange s’est plutôt constitué de manière organique. Il peut être le résultat de fusions, des réponses trouvées au manque de place ou encore de choix non concertés, effectués de manière autonome ou en parallèle par des services spécifiques. 

La prolifération des plateformes cloud n’a pas simplifié la tâche des entreprises en matière de contrôle des coûts et de respect des réglementations.

Le cloud hybride est devenu la norme au sein des entreprises, et chaque organisation a désormais besoin d’adopter une stratégie de cloud hybride pour faire face aux défis qu'il génère.

Comprendre les défis du cloud hybride

Les défis que rencontrent les entreprises lorsqu'il s'agit d’administrer leurs environnements de cloud hybride et les données qu'ils contiennent sont souvent similaires.

Si le cloud hybride est susceptible d’apporter de nombreux bénéfices aux organisations qui l’utilisent, il faut tout d’abord prendre en compte ces défis et les relever.

Les silos de données : lorsque des instances et des plateformes cloud coexistent sans coordination centrale ni vue d'ensemble, il en résulte des silos de données.

Les sources de données isolées ne fournissent qu'un aperçu incomplet, ce qui se traduit par une inefficacité opérationnelle et par une vision incomplète des produits, des clients et de leurs besoins.

Accès aux données et gouvernance : les silos de données et les environnements cloud décentralisés peuvent également générer des problèmes d'accès. Est-ce que toutes les personnes qui ont besoin de consulter les données au sein d’un environnement de cloud hybride peuvent réellement y accéder ? Les politiques de gouvernance et de sécurité sont-elles facilement transférables et applicables d'un environnement à un autre ? Pour de nombreuses organisations, la réponse à ces questions est non.

Vendor lock-in/vendor free for all : certaines organisations, lorsqu'elles entreprennent leur migration vers le cloud, choisissent un seul fournisseur. Des années plus tard, alors même que d'autres fournisseurs offrent de meilleurs tarifs ou de meilleurs produits, l'entreprise se retrouve bloquée, incapable de migrer ou d'exporter facilement les données. A l’inverse, de nombreuses entreprises dont les environnements cloud hybrides se sont formés de manière organique se retrouvent confrontées à la nécessité de gérer de multiples plateformes cloud (et autant de fournisseurs) qui s'intègrent difficilement les unes aux autres ou empêchent de bien comprendre comment sont utilisées les ressources.

 Venir à bout des difficultés du cloud hybride

De nombreux défis liés au cloud hybride touchent au monde de la donnée. Venir à bout des difficultés liées à la gestion de données massives est souvent une première étape essentielle dans la création d'une stratégie efficace de cloud hybride.

Ainsi, la stratégie d'entreprise doit être le moteur de la stratégie de gestion des données, qui à son tour, doit être le moteur de la stratégie cloud.

Mettre en place en premier lieu les stratégies business et de gestion des données permet de définir clairement ce que devraient être l’environnement et la stratégie de cloud hybride car la stratégie de gestion et d’exploitation des données permet non seulement d’identifier les données disponibles, mais également leur valeur potentielle.

Sur ces informations repose l'utilisation commerciale de ces données. Ainsi, elles contribuent à définir si ces dernières doivent être traitées comme des données privées, publiques ou anonymes, ainsi que les types de protection et de gouvernance adaptés.

Une stratégie de données permet également de faire des distinctions qui se traduisent par la mise en œuvre d’une meilleure infrastructure cloud dédiée à la gestion des données.

Cette approche contribue à faire les meilleurs choix à moyen ou long-terme, voire même ponctuellement.

Les architectures de données modernes doivent nécessairement prendre en charge les environnements de type cloud hybride et un environnement cloud hybride adapté doit fournir quatre éléments essentiels :

  • La prise en charge de l’ensemble des infrastructures : sur site, clouds publics et privés.
  • La capacité d'effectuer des analyses multifonctionnelles, quel que soit l’endroit où se trouvent les données.
  • Sécurité, gouvernance et contrôle cohérents des données dans tous les environnements
  • Une plateforme ouverte pour se prémunir des stratégies de vendor lock-in et assurer une interopérabilité maximale
L'ensemble de ces aspects constitue l’Enterprise Data Cloud.

Votre entreprise a besoin d’une stratégie de cloud hybride
Votre entreprise a besoin d’une stratégie de cloud hybride

L’informatique d’entreprise repose désormais sur une imbrication de datacenters sur site, de plateformes cloud public et privé. Pour certaines entreprises, cette hybridation est le résultat d’une planification rigoureuse ou même d’une conception...