SAP se renforce dans le Cloud pour 3,4 milliards de dollars

L'éditeur allemand a racheté SuccessFactors, spécialiste de la gestion du capital humain en mode SaaS. SAP donne ainsi un coup d'accélérateur à ses ambitions dans le Cloud.

Après le lancement d'un ERP dans le Cloud (Business ByDesign), les initiatives de SAP se sont multipliées dans ce domaine. En particulier au travers de l'annonce de la mise à disposition de SAP CRM sur le Cloud d'IBM en septembre dernier. Mais aujourd'hui, l'éditeur allemand historiquement positionné dans les progiciels internalisés a frappé beaucoup plus fort en procédant à une acquisition majeure.

SAP met pas moins de 3,4 milliards de dollars pour racheter Success Factors, éditeur spécialisé dans les solutions de gestion du capital humain (Human Capital Management), en mode SaaS. Cette opération de croissance externe a été réalisée sur la base d'un montant de 40 dollars par action, soit une prime de 52% par rapport au cours de clôture précédant l'annonce du rachat le 3 décembre. Un prix élevé, certes, mais justifié par les dirigeants de SAP au regard des enjeux issus de ce nouvel axe stratégique et du potentiel de valeur apporté par ce rapprochement.
 

Le rachat de SuccessFactors s'inscrit donc dans un mouvement de fond engagé par SAP vers le Cloud

"Le Cloud est un élément central de la croissance de SAP, et le rapprochement avec les équipes et la technologie leader de SuccessFactor permettra de créer une 'centrale de production pour ses offres Cloud'. Cette acquisition nous permettra de répondre aux plus importantes priorités des dirigeants, à savoir la gestion des hommes et des talents", a indiqué Bill McDermott, co-président directeur général de l'éditeur.

Le rachat de SuccessFactors s'inscrit donc dans un mouvement de fond engagé par SAP vers le Cloud qui a intéressé avant lui bien d'autres acteurs. Notamment son concurrent de toujours, dans le domaine de l'ERP, Oracle. Ce dernier avait pris depuis quelques mois une longueur d'avance en multipliant les initiatives fortes, en particulier avec le rachat de RightNow (CRM en mode SaaS) ou encore avec le lancement d'Oracle Public Cloud. 

Un objectif de marge opérationnelle à 35% pour 2015

Le rachat de SuccessFactors, qui devrait être finalisé dans le courant du 1er trimestre 2012, pourrait par ailleurs constituer un tremplin commercial pour SAP, dans la mesure où près de 40% des clients du spécialiste de la gestion du capital humain sont également des clients de SAP.

Cette opération de 3,4 milliards est donc conséquente pour SAP, mais l'éditeur allemand compte bien récolter des fruits de ce rachat, dans un contexte où le marché du Cloud est prévu selon le cabinet d'études Forrester de passer de près de 41 milliards de dollars aujourd'hui à 240 milliards à horizon 2020. SAP s'est aussi voulu rassurant vis-à-vis des marchés en précisant qu'il comptait dépasser grâce au Cloud son estimation de chiffre d'affaires de 20 milliards d'euros en 2015, pour un objectif de marge opérationnelle de 35%.

Autour du même sujet

SAP se renforce dans le Cloud pour 3,4 milliards de dollars
SAP se renforce dans le Cloud pour 3,4 milliards de dollars

Après le lancement d'un ERP dans le Cloud (Business ByDesign) , les initiatives de SAP se sont multipliées dans ce domaine. En particulier au travers de l'annonce de la mise à disposition de SAP CRM sur le Cloud d'IBM en septembre...