La police fait "Sticer" la CNIL

seules 17% des fiches stockées dans le fichier sont mises à jour.
Seules 17% des fiches stockées dans le fichier sont mises à jour. © Benchmark Group

La Commission Informatique et Libertés ne s'est pas montrée avare de critiques à l'égard du fichier de police STIC et ses 5,5 millions de personnes fichées. Avant de penser à un EDVIGE version 2, le ministère de l'intérieur aura certainement d'abord des efforts à fournir autour du STIC pour en sécuriser l'usage et prévenir les dérives.

D'après l'enquête de la CNIL, seules 17% des fiches stockées dans le fichier sont exactes et contiennent des informations à jour. La faute à l'absence de procédure d'actualisation suivie, notamment par les parquets. En outre, malgré les 20 millions de consultations du STIC, les contrôles a posteriori de celles-ci sont anecdotiques. 

Suggestions de contenus