Emails et réseaux sociaux exposés

Près de 94% des répondants jugent l'espionnage de leurs échanges sur Internet plausible. Quant à la nature des échanges qui pourraient faire l'objet d'une surveillance, les internautes citent avant tout la messagerie électronique, à égalité avec les réseaux sociaux, très populaires et sur lesquels sont affichés de multiples données personnelles.

Les craintes en matière d'espionnage sont aussi fortes sur la messagerie instantanée et sur les forums. Cet état peut traduire la montée des inquiétudes des utilisateurs quant à une surveillance d'Internet. Des appréhensions peut-être encore accentuées par l'intervention croissante du politique dans le domaine.
Suggestions de contenus