Référenceurs : qui sont les mieux payés en France en 2018 ?

Référenceurs : qui sont les mieux payés en France en 2018 ? À l'occasion du SEO Campus 2018, près de 350 professionnels du référencement naturel ont répondu à l'enquête proposée par l'association SEO Camp. Zoom sur quelques chiffres.

Le SEO Campus de 2018 s'est tenu au village des artistes à Saint-Ouen les 22 et 23 mars dernier. En amont, une enquête avait été envoyée à tous les inscrits, comme chaque année, afin de connaître l'évolution de l'emploi dans le secteur et 343 d'entre eux ont répondu. Avec 56,2% de professionnels qui se déclarent en veille active, le SEO reste un milieu à la mobilité importante. En 2015, ce chiffre atteignait les 60% et son plus bas niveau, en 2017, était de 51%. Selon Sébastien Monnier, ancien président de l'association SEO Camp et responsable de l'enquête, ces chiffres sont hauts parce que le métier est en tension.

Où travaillent les référenceurs français ? Les agences demeurent le premier recruteur, accueillant 45% des référenceurs qui ont répondu à l'enquête. Viennent ensuite les annonceurs, avec 31% des réponses. Quant aux indépendants, ils représentent seulement 17% des spécialistes du secteur. Enfin, les éditeurs de logiciel de référencement ne constituaient que 9% des répondants. Et les salaires ? Plusieurs prismes permettent d'en savoir plus. D'abord, celui du statut :

Salaire moyen des experts du SEO exprimé en K/€ bruts par an selon leur situation d’emploi. Cliquez sur l'image pour zoomer. © JDN (Données SEO Camp)

Les chefs d'entreprise gagnent presque 50% de plus que les auto-entrepreneurs qui arrivent en troisième position. Jouant la sécurité, les salariés en CDI conservent la deuxième place avec un salaire de 27% inférieur en moyenne à celui de leur patron. Les contrats de professionnalisation sont, en toute logique, les moins bien lotis.

Autre angle de vue possible pour les salaires, l'origine du poste occupé :

Salaire bruts exprimés en K/€ par an mis en relation avec la réponse à la question «Comment avez-vous trouvé votre poste actuel ?» Cliquez sur l'image pour zoomer. © JDN (Données SEO Camp)

Sans surprise, les professionnels recrutés via un cabinet spécialisé sont ceux qui touchent le plus important salaire : pas loin de 49 000 euros annuels bruts, contre un peu moins de 44K chez les créateurs d'entreprises et ceux contactés directement par l'employeur. Autre enseignement, les salaires en sortie de stage plafonnent en moyenne à moins de 28 000 euros bruts.

Troisième et dernière façon d'observer les salaires des professionnels du référencement, le type de formation :

Salaire moyen des répondants à l’enquête du SEO Camp classé selon le type de formation suivie. Cliquez sur l'image pour zoomer; © JDN (Données SEO Camp)

L'autodidacte est donc de loin le référenceur le mieux payé : 40,1K annuels bruts en moyenne, contre aux alentours de 32K pour ceux ayant suivi une formation complémentaire ou une formation initiale. "Les autodidactes sont nombreux à avoir été pionniers dans les années 1990, confie Sébastien Monnier. Très diplômés, ils ont découvert le SEO sur le terrain alors qu'il n'existait pas encore de formation. Aujourd'hui, ce sont les plus expérimentés, mais de nouveaux profils d'autodidactes continuent à entrer sur le marché. Cependant, l'apparition de formations professionnelles en SEO est une chance de développement pour le secteur, car on manque encore de référenceurs en France."

Au final, l'étude du SEO Camp permet de dresser le portrait-robot suivant du référenceur le mieux payé : d'un niveau d'étude bac+5 ou plus (57,4% sont dans ce cas), et autodidacte dans le SEO (57,5% des professionnels ont appris leur métier sur le terrain), il possède en outre plus de 6 ans d'expérience et est chef d'entreprise, ou bien il fait partie des profils qui se distinguent suffisamment pour que les cabinets de recrutement et les employeurs viennent directement les courtiser.

A lire aussi : 

Référenceurs / Salaires

Annonces Google