SEO : 3 questions-réponses pour optimiser sa FAQ

SEO : 3 questions-réponses pour optimiser sa FAQ Valoriser sa FAQ avec un contenu enrichi et des pages bien optimisées : un moyen supplémentaire pour engager ses utilisateurs et inspirer confiance aux crawlers.

La FAQ d'un site n'a pas vocation à rester un gisement d'informations inexploitées pour le SEO, bien au contraire. Adroitement optimisée, elle peut devenir un levier pour atteindre la longue traîne, les people also ask, se hisser sur la position zéro ou se faire entendre en recherche vocale. Voici quelques bonnes pratiques pour améliorer les performances SEO de son site grâce à la FAQ.

Où trouver des ressources pour compléter sa FAQ ?

Les FAQ sont là pour fluidifier la relation entre un site et ses utilisateurs en amont et en aval de la conversion, en répondant à toutes leurs questions. Pour les identifier, Juliet Faure, consultante SEO pour l'agence Clustaar, recommande de multiplier les sources d'inspiration : "données internes issues du moteur de recherche du site ou d'un chatbot, benchmark, Answer the Public ou autres outils du même type", il faut savoir faire feu du tout bois. La consultante SEO évoque aussi la possibilité de "mettre directement à contribution sa communauté avec de l'UGC (user generated content)", mais cette solution limite le contrôle du référenceur sur la qualité et l'exhaustivité du contenu.  

"Pour identifier les questions les plus fréquentes, il faut multiplier les sources"

Thomas Leonetti, fondateur de l'agence Apollo, a travaillé avec Pierre Aïdan, co-fondateur de la plateforme d'aide juridique Legalstart, pour en optimiser le référencement à base de questions-réponses. "Nous avons commencé par un simple brainstorming pour trouver les questions fréquentes que tout un chacun pouvait se poser sur toutes les thématiques juridiques et économiques de l'entreprenariat", se souvient le référenceur. Ce travail a servi de base à une recherche de mots-clés classique avec "Answer the Public pour les questions les plus posées, Yooda Insight pour la volumétrie et l'analyse des requêtes et SEMRush pour connaître le positionnement des concurrents".

Vaut-il mieux capitaliser sur une seule page ou appliquer le principe "une requête, une page" ?

Regrouper sa FAQ sur une seule page plutôt que plusieurs demande moins de développement et donc, est plus rapide à mettre en place. Mais en termes de positionnement, avertit Juliet Faure, "les résultats risquent d'être limités". Elle recommande donc plutôt la seconde solution, plus puissante sur le long terme, car elle permet de viser des thématiques ou des mots-clés moins travaillés par la concurrence, mais recherchés par les utilisateurs. "De plus, ajoute la référenceuse, en fonction des requêtes et des secteurs, ces pages peuvent prétendre à des positions 0 et rejoindre le search vocal". C'est la solution qu'ont choisie plusieurs sites qui ont optimisé leur FAQ récemment, comme Etsy ou Logitravel, par exemple.

"En fonction des requêtes et des secteurs, les pages des FAQ peuvent prétendre à des positions 0 et rejoindre le search vocal"

Il existe une autre solution, baptisée "FAQ on-page" chez Clustaar, qui consiste en "la création d'une FAQ simple directement intégrée en bas des pages produit", explique Juliet Faure. "Les sites de e-commerce utilisent souvent cette solution, mais elle peut également fonctionner pour les sites de services, de voyages ou même les sites BtoB". L'enrichissement du contenu à même les pages produit est intéressant pour les robots de Google comme pour les internautes, qui disposent de l'information sans un clic supplémentaire.

Comment optimiser le contenu d'une FAQ ?

Les robots des moteurs de recherche se nourrissent d'informations complètes et spécifiques. Inutile donc de noyer le poisson, souligne Juliet Faure : "s'il faut deux lignes pour répondre à la totalité de la question, ça ne sert à rien de reformuler ou d'ajouter d'autres informations pour gonfler la page". Toutefois, les questions techniques qui appellent des réponses approfondies auront naturellement une page plus fournie. "La FAQ est l'occasion d'exploiter son expertise professionnelle pour gagner en pertinence", rappelle la consultante SEO.

"La FAQ est l'occasion d'exploiter son expertise professionnelle pour gagner en pertinence"

Si la réponse est intéressante, les utilisateurs auront probablement envie de la partager, c'est pourquoi des boutons permettant de le faire facilement sur les réseaux sociaux mais aussi les messageries sont les bienvenus. Les différentes URLs d'une FAQ doivent évidemment être maillées, entre elles et avec le reste du site.

Enfin, il existe une balise de données structurées schema.org <FAQ>. Elle est surtout recommandée pour les FAQ générées par les utilisateurs, mais Juliet Faure conseille de l'utiliser quoi qu'il en soit, car "Google va la prendre de mieux en mieux en considération et, en attendant, le pire qui puisse arriver est qu'elle ne soit pas prise en compte". Chez Clustaar, la balise <speakable> est ajoutée à titre expérimental, "afin d'observer le comportement de Google" en FAQ vocalisée, commente la consultante SEO.

Et aussi : 

Autour du même sujet

SEO : 3 questions-réponses pour optimiser sa FAQ
SEO : 3 questions-réponses pour optimiser sa FAQ

La FAQ d'un site n'a pas vocation à rester un gisement d'informations inexploitées pour le SEO, bien au contraire. Adroitement optimisée, elle peut devenir un levier pour atteindre la longue traîne, les people also ask, se hisser sur la...