Innovation ouverte : bougez vite et construisez

La rupture n'est pas toujours la meilleure façon de développer une entreprise ou de démontrer votre valeur aux investisseurs.

Quand je vivais dans la Silicon Valley, il y avait une phrase que j'entendais souvent : move fast and break things (avancer vite et bouleverser l’existant). C'était le mantra de certaines des plus grandes sociétés Internet et technologiques du monde. Pendant des années, cela a été la devise des équipes de développeurs de Facebook, le PDG Mark Zuckerberg expliquant que "l'idée ici est qu'en tant que développeurs avancer rapidement est si important que nous serions même prêts à tolérer quelques bugs pour le faire".

Facebook a finalement abandonné sa devise il y a quelques années, mais l'idée sous-jacente est restée bien ancrée dans la vallée et ailleurs. C'est par exemple ce qui ressort de l'expansion de l'activité de VTC d'Uber, dans les villes initiées sans attendre d'autorisation, de l'explosion des trotinettes Lime dans les rues de San Francisco et des dizaines d'applications pour smartphone lancées avec seulement un concept minimum viable mais avec des équipes sur la brèche toujours prêtes à déboguer, à s’adapter et évoluer pour trouver leur marché.

Mais bien que la rapidité d'action ait de réelles vertus dans un monde des affaires concurrentiel, la rupture n'est pas toujours la meilleure façon de développer une entreprise ou de démontrer votre valeur aux investisseurs, aux partenaires et aux clients. Pour une start-up, se contenter d’être seulement disruptive pourrait devenir rapidement un aller simple pour nulle part. Pour vous développer il est important d’acquérir une réputation de qualité, pas la réputation de ne proposer que des produits qui ont encore besoin d’être débloqués. C'est pourquoi, au lieu d'avancer vite et de seulement bouleverser l’existant, j'encourage mon équipe à avancer vite et à ne jamais cesser de construire.

Le point de vue de la direction

Il y a quelques années, j'étais cadre dirigeant chez Veolia environnement, l'une des plus grandes entreprises françaises. En tant que directeur scientifique et directeur de la veille et de l'innovation, j'étais responsable à la fois du développement et de la conduite des efforts d'innovation dans l'entreprise. J'ai parcouru le monde pour rencontrer des équipes et chercher comment leurs façons novatrices d’attaquer différents défis pourraient être appliquées dans d'autres secteurs de l'entreprise. Une approche innovante au Mexique pouvait inspirer à une équipe française de nouvelles avancées, et un défi aux États-Unis pourrait être surmonté grâce à une nouvelle façon de penser au Moyen-Orient.

Pourtant, certaines des innovations les plus importantes que j'ai contribué à mettre en œuvre chez Veolia ne venaient pas uniquement de l’intérieur de Veolia. Au contraire, elles étaient parfois le fruit d'une collaboration entre Veolia et des start-ups plus petites et plus agiles. Ce type d’innovation, l'innovation ouverte, a été essentielle pour permettre à l’entreprise d’intégrer de nouvelles idées et, finalement, de se transformer.

Plus d'innovation, moindre coût

Dans un récent article publié par Forbes, Adi Gaskell a souligné les avantages que les efforts d'innovation ouverte offrent aux grandes entreprises : "Plutôt que d'inventer la roue à partir de zéro et en interne chaque fois qu'une entreprise veut améliorer un produit, un service ou un processus, les organisations s'associent à un large éventail d'intervenants externes tels que les startups et les fournisseurs de logiciels indépendants pour profiter de leurs idées, de leurs connaissances et de leurs solutions."

Avec mon équipe, nous avons nous aussi fait l'expérience des avantages que peut apporter l'innovation ouverte. Nous avons travaillé avec certaines des plus grandes entreprises européennes à relever des défis particulièrement complexes. Nous avons profité de leur envergure et de leurs liens avec l'industrie, et nous avons finalement suffisamment appris sur leurs défis que nous avons parfois aussi pu développer à leur contact notre propre expertise. En même temps, ces entreprises ont été en mesure de relever les très importants défis auxquels elles ont été confrontées bien plus rapidement et de façon bien plus rentable qu'elles n'auraient pu le faire si elles avaient travaillé seules. Il s'agit d'une relation gagnant-gagnant, d'un moyen clair pour les petites et les grandes entreprises d'aller plus vite qu'elles ne pourraient le faire seules et d’être plus créatives qu'elles n’auraient pu l'imaginer.

Autour du même sujet

Innovation ouverte : bougez vite et construisez
Innovation ouverte : bougez vite et construisez

Quand je vivais dans la Silicon Valley, il y avait une phrase que j'entendais souvent : move fast and break things (avancer vite et bouleverser l’existant). C'était le mantra de certaines des plus grandes sociétés Internet et technologiques du...