TVA (Taxe sur la valeur ajoutée) : définition, calcul, traduction

Définition du mot TVA (Taxe sur la valeur ajoutée)

La TVA (taxe sur la valeur ajoutée) est un impôt indirect datant de 1954. Cet impôt qui ne doit pas être confondu avec la TVA intracommunautaire a la particularité de reposer uniquement sur le consommateur, et d'être prélevé par les entreprises. Son fonctionnement est très simple : quand une entreprise facture un bien ou un service, le prix tient compte de la TVA. Cela se traduit pour l'entreprise par un prix hors taxe, et par un prix TTC (toutes taxes comprises). La différence entre les deux est la TVA. Le particulier paie donc le prix TTC, et l'entreprise enregistre dans ses comptes le prix HT, et inscrit le montant de la TVA sur un compte spécial : le compte de TVA collectée. L'entreprise peut également déduire la TVA qu'elle paie à d'autres entreprises. Elle enregistre donc ses achats hors taxes, et inscrit la TVA correspondante sur un autre compte : la TVA déductible. Il lui suffit ensuite de faire le solde des deux comptes. Si l'entreprise a plus de TVA collectée que de TVA déductible, elle reversera le solde aux impôts. Dans le cas contraire, elle recevra ce solde. Il existe différents taux de TVA selon les secteurs d'activité, et certaines entreprises, les plus petites, en sont exonérées. Leur prix de vente est donc net, mais en contrepartie, elles ne peuvent pas déduire de TVA sur leurs achats.

Les taux de TVA actuellement en vigueur sont les suivants :
- Normal : 20%
- Intermédiaire : 10%
- Réduit : 5,5%
- Super réduit : 2,1%

TVA (Taxe sur la valeur ajoutée) : le calcul

On peut calculer simplement un montant TTC à partir d'un montant HT :
prix HT × (1 + TVA/100) = prix TTC.
Par exemple, pour un produit à 5 € hors taxes sur lequel est appliquée une TVA de 20 %, on obtient :
5 × (1 + 20/100) = 6 €

Traduction du mot TVA (Taxe sur la valeur ajoutée) en anglais

Value Added Tax (VAT)
The VAT makes this product more expensive than I thought.
La TVA rend ce produit plus cher que ce que je pensais.

Dictionnaire comptable et fiscal