Le développement agile a la cote

Les démarches agiles sont de plus en plus prisées. Parmi elles, la méthode Scrum demeure la plus populaire chez les développeurs, devant la modélisation agile.

Dans un sondage JDN réalisés fin 2008, 15% des développeurs participant qualifiaient les méthodes agiles de révolutionnaires, alors que 26% maintenaient que cette approche ne diffère pas vraiment des démarches de développement traditionnelles.

Depuis, de l'eau a coulé sous les ponts. Pour preuve, les résultats d'une étude de Forrester Research publiée début janvier (et rapportée dans les colonnes de Eweek). Sur les 1 300 développeurs et professionnels informatiques interrogés par le cabinet, 45% indiquent utiliser les méthodes agiles, ou en tous cas s'en inspirer fortement dans leurs processus de développement. 

Dans son analyse, l'institut maintient que ces défenseurs des méthodes agiles sont loin d'avoir laissé sur le côté de la route les démarches de gestion de projets historiques. Au contraire, 34% des répondants combinent le développement agile avec des approches plus anciennes : développement cascade (suivi par 13% des répondants) ou encore itératif (21%). Quant à CMMi, elle est mise en œuvre par 2,5% des sondés. 

Les démarches agiles sont donc de plus en plus prisées. Parmi elles, la méthode Scrum demeure la plus populaire chez les développeurs, devant la modélisation agile.

 

Les méthodes agiles les plus utilisées
  Scrum 10%  
  Modélisation agile 6%  
  Développement orienté fonction 3,8%  
  Développement orienté test 3,4%  
  eXtreme Programming 2,9%  
  Développement Lean 2,1%  
  Microsoft Solutions Framework for Agile 1,8%  
  Agile Data Method 1,6%  
  Adaptive software development 1,3%  
  Six Sigma 0,9%  
  Crystal 0,3%  
  Behavior Driven Development 0,2%  
  Dynamic Systems Development Method 0,2%  
Source : Forrester Research

 

Framework