Le développement PHP ne paie pas

Salaire des développeurs en France Les experts en Python et Ruby enregistrent les salaires les plus élevés en France dans le développement. La rémunération des programmeurs PHP est la plus faible.

Dans une étude réalisée auprès de 512 développeurs français en mai 2014, le spécialiste du recrutement en ligne JobProd analyse les écarts de salaire pouvant exister entre développeurs en fonction du domaine d'expertise.

Les professionnels de Ruby et Python enregistrent les salaires les plus importants comparé à la rémunération moyenne constatée parmi les répondants. Dans ces domaines, la différence par rapport au salaire moyen est de plus de 11% supérieure ! "Il y a une forte demande de la part des entreprises sur ces technologies (et leurs frameworks très en vogue comme Rails ou Django) mais peu de professionnels les maîtrisent. On note dans ces catégories un faible apprentissage à l'école, et beaucoup de passionnés ou d'autodidactes", commente JobProd.

Les développeurs PHP très spécialisés tirent leur épingle du jeu

Les profils .net, C# et Java affichent eux-aussi des salaires au dessus de la moyenne (de 3%) tout comme les développeurs JavaScript (de 1,3%), preuve de la technicité croissante de ce langage avec l'émergence de frameworks comme JQuery, AngularJS ou NodeJS.

A l'autre bout de l'échiquier, PHP enregistre les niveaux de rémunération les plus faibles. Dans ce domaine, le salaire moyen se situe plus de 13% en dessous de la moyenne tous langages de développement confondus. Une différence de taille, qui pourrait se réduire dans les années à venir, du fait de la montée en puissance des spécialisations dans le monde PHP (autour des CMS par exemple). Mais aussi de l'utilisation croissante de frameworks comme Zend ou Symfony - qui contribuent aussi à faire croître le degré d'exigence. "En matière de PHP, l'expérience montre que si vous êtes spécialistes, vous serez certainement dans la moyenne des salaires", confirme JobProd.

jobprod
L'étude de JobProd a été réalisée auprès de 512 développeurs français en mai 2014. © Capture / JobProd

Fréquemment pour iOS ou Android, de forts salaires sont pratiqués. "Alors pourquoi ces technologies sont un brin en dessous de la moyenne (ou disons dans la moyenne) ?", se demande JobProd. Selon l'expert en recrutement en ligne, elles seraient souvent utilisées de façon "amateur" aux côtés d'un langage de prédilection. "Si vous voulez être bien ou très bien payé dans le mobile, faîtes en votre passion et votre cœur de métier", conclut JobProd.

Une majorité de développeurs se considèrent sous payés

A la question de savoir s'ils sont satisfaits de leur salaire, 57% des personnes consultées par JobProd répondent par la négative. Et en moyenne, les développeurs interrogés souhaiteraient être augmentés de 19%. Mais parmi ces insatisfaits, 74% se disent épanouis dans leur métier (contre 85% pour ceux satisfaits de leur salaire). Bref, dans le développement, ce n'est pas la rémunération qui fait le bonheur. Un constat qui est également celui de l'Agence-e dans sa dernière étude sur les salaires dans le monde PHP en France.

jobprod
Les développeurs de moins de 2 ans d'expérience souhaitent voir leur salaire progresser de 20,7%. © Capture / JobProd

Java / Salaires