1ère étape : choisir sa DTD

HTML4.01 frameset

<!DOCTYPE HTML PUBLIC "-//W3C//DTD HTML 4.01 Frameset//EN" 
  "http://www.w3c.org/TR/html4/frameset.dtd">

 

HTML4.01 transitional 

<!DOCTYPE HTML PUBLIC "-//W3C//DTD HTML 4.01 Transitional//EN"

 "http://www.w3.org/TR/html4/loose.dtd">

 

HTML4.01 strict

<!DOCTYPE HTML PUBLIC "-//W3C//DTD HTML 4.01//EN"
   "http://www.w3.org/TR/html4/strict.dtd"> 

 

XHTML1.0 frameset

<!DOCTYPE html PUBLIC "-//W3C//DTD XHTML 1.0 Frameset//EN"
 "http://www.w3c.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-frameset.dtd">

 

XHTML1.0 transitional
<!DOCTYPE html PUBLIC "-//W3C//DTD XHTML 1.0 Transitional//EN"
   "http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-transitional.dtd"> 

 

XHTML1.0 strict

<!DOCTYPE html PUBLIC "-//W3C//DTD XHTML 1.0 Strict//EN"
   "http://www.w3c.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-strict.dtd"> 

 

 

code source
Code source © Benchmark Group

La DTD est un document contenant les règles d'écriture de la page Web. Il existe six DTD avec chacune des règles de syntaxe plus ou moins rigoureuses, et un ensemble de balises autorisées.

 

Pour les nouveaux sites Web, il est conseillé de choisir la DTD XHTML 1.0 Strict, qui respecte les derniers standards :

- les balises doivent toutes être fermées,

- les balises et leurs attributs doivent être en minuscules,

- les balises propriétaires ne sont pas autorisées,

- les guillemets sont obligatoires autour de toutes les valeurs d'attributs,

- les attributs et éléments de présentation doivent être remplacés par des styles CSS,

- l'attribut target des liens n'est pas autorisé,

- les iframe ne sont pas autorisés.