Prenant acte de l'arrivée de HTML5, Adobe repositionne Flash et AIR

Adobe repositionne Flash et AIR face à HTML5 L'éditeur compte recentrer sa technologie sur le terrain des jeux et des contenus vidéo haut de gamme. Une feuille de route a été dévoilée pour faire évoluer les frameworks AIR et Flash en conséquence.

Adobe positionnait jusqu'ici Flash comme un "super HTML5" à destination des sites souhaitant publier des contenus Web riches (RIA, vidéos, jeux, publicités...). Une politique produit qui restait finalement assez cohérente avec l'objectif d'origine de ce framework sur le terrain de l'animation Web.

"Quand, nous le décidons, nous pouvons intégrer immédiatement une innovation dans Flash, là où HTML5 mettra plusieurs années à le faire, du fait du processus de standardisation", analysait même Michael Chaize, consultant Flash chez Adobe Systems pour la région Europe, Moyen-Orient et Afrique, dans nos colonnes (lire l'interview de Michael Chaize publiée en novembre 2011).


Flash recentré sur les jeux et les contenus vidéo haut de gamme



Après avoir officiellement stoppé fin 2011 le développement de déclinaison de son Player pour mobile, l'éditeur vient de publier sur son site la feuille de route de Flash et AIR pour 2012 et 2013. Un document dans lequel il indique explicitement vouloir recentrer Flash sur les jeux et les contenus vidéo haut de gamme.


En cohérence avec cette réorientation, Adobe entend désormais concentrer ses efforts de R&D sur ces deux usages. Du côté du développement de jeux, l'éditeur compte notamment renforcer la prise en charge de codes et librairies C et C++ dans les applications Flash. Il prévoit également de renforcer l'optimisation de son Player pour PC, et des compilateurs AIR pour terminaux mobiles, tout comme l'accélération matérielle 2D et 3D. Pour la diffusion vidéo, il annonce vouloir répondre aux besoins des éditeurs de contenu Premium, notamment en matière de qualité du rendu et de gestion des droits digitaux (DRM).


Flash et ActionScript profondément revus d'ici 2013

 Dans cette logique, Adobe va travailler sur un rapprochement entre Flash et Adobe AIR. Les mises à jour de ces deux briques seront désormais synchronisées, et les deux produits iront désormais de pair.


La version 11.2 de Flash Player, qui devrait sortir d'ici la fin du premier trimestre, apportera plusieurs nouveautés conçues à la fois pour les mondes du jeu et de la vidéo. Au programme de Flash Player 11.2 : l'accélération graphique 3D pour iOS et Android (via Adobe AIR), le support d'un plus grand nombre de cartes d'accélération matérielle, ainsi que le support du multithread pour le décodage vidéo.


Refondre ActionScript pour le rendre plus simple à prendre en main



Le travail d'Adobe va se poursuivre avec la sortie au deuxième trimestre d'une nouvelle release de son Player, baptisée Flash Player "Cyril". Elle aura pour but d'améliorer le traitement audio, mais aussi l'exécution des textures 3D (avec l'introduction d'un dispositif de streaming progressif). Au second semestre sortira encore une troisième version du lecteur (non de code : Flash Player "Dolores"), qui apportera notamment des évolutions autour d'ActionScript - avec par exemple la capacité d'allouer des exécutions ActionScript concurrentes à des threads séparés, et une amélioration des compilations pour iOS.

Qu'en sera-t-il des chantier 2013 ? Il seront centrés sur des modifications plus profondes, à la fois du Flash Player (autour d'une modernisation du moteur d'exécution et de la machine virtuelle ActionScript), mais également du langage ActionScript en tant que tel. Notamment dans l'optique de le rendre plus robuste, plus modulaire, et plus simple à utiliser. Adobe envisage notamment de passer d'un typage dynamique par défaut à un typage statique, et introduire l'inférence de type (qui évite la gestion du typage par le développeurs, et simplifie donc grandement le codage).

 

Adobe / Framework