Visual Studio 11 beta : meilleure gestion de JavaScript et des tests unitaires

Avec Visual Studio 11, Microsoft s'attaque aux points faibles de son IDE. Derrière ces chantiers, l'éditeur compte également répondre aux problématiques de développement pour l'interface tactile de Windows 8.

Au sein de Visual Studio, JavaScript était historiquement moins bien pris en charge que les langages maison de Microsoft, au premier rang desquels ASP.Net, C# ou encore VB.Net. Avec la version 11 de son IDE, disponible depuis la semaine dernière en beta, Microsoft tend à combler ce fossé, du moins en partie.

D'abord, le moteur JavaScript de Visual Studio est désormais basé sur celui d'Internet Explorer, ce qui permet de bénéficier d'une syntaxe d'erreur identique à celle du navigateur, sans compter des performances théoriques meilleures.

Au chapitre des évolutions, Microsoft met également en avant la gestion d'ECMAScript 5, des règles d'auto-complétion plus fines (prenant notamment mieux en compte les librairies Ajax), ainsi qu'une amélioration des dispositifs de test liés aux éléments du DOM. Les codes JavaScript sont aussi compatibles avec le nouveau moteur de recherche de l'IDE.


L'interface tactile Metro de Windows 8 en ligne de mire



Microsoft ne s'en cache pas : ces évolutions ciblent explicitement le développement d'applications pour la nouvelle interface tactile de Windows 8  (les Apps pour Metro peuvent en effet reposer aussi bien sur HTML et JavaScript, que sur XAML et C++, C, C# ou VB).

Dans cette optique, l'éditeur a également annoncé une série de nouvelles API pour gérer les mises à jour d'informations en mode push dans ses tuiles, ainsi qu'une nouvelle librairie livrée avec le SDK de Windows 8 définissant un modèle (templates) de notifications pour les tuiles. Autres évolutions, une amélioration des contrôles tactiles (WinJS ListView ainsi que l'AppBars) pour les rendre plus faciles à charger et à manipuler dans des templates.


Aux côtés de JavaScript et de la gestion d'interfaces tactiles, Microsoft s'est également attaché à enrichir les possibilités de son environnement en matière de test unitaire. Un domaine qui pour certains n'était pas suffisamment pris en compte dans les versions précédentes de Visual Studio.

Microsoft a notamment a annoncé la compatibilité de Visual Studio 11 avec une série d'outils de test unitaire : Jasmine, NUnit, XUnit.net, QUnit, Chutzpah, ainsi que MSUnit. Une initiative qui s'inscrit dans la politique d'ouverture de l'éditeur, notamment sur le monde de l'Open Source. Le travail d'intégration de JQuery dans Visual Studio 2010 allait dans le même sens.

IDE / Visual Studio