Confirmation : Amazon lance bien Prime Now à Paris

Comme nous le révélions le 9 mai dernier, le géant américain a débuté ce 16 juin son service de livraison en 1 heure des courses du quotidien.

Le 9 mai dernier, le JDN révélait qu'Amazon s'apprêtait à lancer son application mobile Prime Now à Paris. C'est chose faite, puisque l'Américain a annoncé ce 16 juin au matin le lancement dans la capitale du programme de livraison en une heure qu'il réserve à ses abonnés Premium. Prime Now fonctionne 7 jours sur 7 de 8h à 22h et couvre Paris et 21 communes de la petite couronne. Le commandes sont livrées pour 5,90 euros en 1h, ou gratuitement en 2h au-delà de 20 euros de panier.

Le centre de distribution d'Amazon Prime Now est bien situé dans le XVIIIème arrondissement de Paris. Il occupe 3 500 mètres carrés au troisième niveau d'un bâtiment du boulevard Ney et emploie 70 salariés, envoyés se former pendant un mois au picking à la mode Amazon dans son entrepôt Prime Now de Milan. Les partenaires extérieurs spécialistes du dernier kilomètre viennent boulevard Ney récupérer les sacs en papier kraft estampillés Amazon Prime Now, puis réalisent des tournées en scooter et en camionnette. Comme avec les VTC, les acheteurs peuvent suivre leur trajet jusqu'à chez eux. Côté prix, Amazon affiche des tarifs comparables aux drives des enseignes alimentaires.

Plus de 18 000 références sont disponibles, environ le double d'un supermarché, Amazon ayant cherché à couvrir tous les produits essentiels du quotidien : "pain au levain d'Eric Kayser, produits laitiers frais de Danone, produits surgelés de McCain ou Häagen-Dazs, fruits et légumes, café et couches, mais aussi articles de puériculture, produits de beauté et d'hygiène, vin et boissons alcoolisées". Bon nombre de références très populaires sur Amazon.com seront également disponibles, par exemple des jeux vidéo et des jouets.

Ce lancement préfigure certainement l'arrivée à Paris puis dans d'autres villes françaises d'Amazon Fresh. Le géant de l'e-commerce mise en effet sur les courses alimentaires pour accroître sa rentabilité et pour renforcer l'attractivité de son programme Premium, qui en France compte 3 millions de membres? selon nos estimations. Cette nouvelle percée d'Amazon risque également de ne pas faire plaisir aux acteurs français de la grande distribution, qui ont tout misé sur le drive et se retrouvent aujourd'hui à la traîne sur la livraison à domicile.

LIRE AUSSI :

 

Amazon / Retail