A 30%, la croissance des ventes en ligne accélère à nouveau


Au premier trimestre 2010, l'e-commerce enregistre un chiffre d'affaires total en hausse de 30 % sur un an. En douze mois, 16 000 nouveaux sites marchands et 3,4 millions de cyberacheteurs sont arrivés sur la toile.

Le chiffre d'affaires total de l'e-commerce en France s'est porté à 7,2 milliards d'euros au premier trimestre 2010, en hausse de 30 % par rapport à la même époque l'an dernier, annonce la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad). La croissance des ventes en ligne enregistre donc une belle accélération, puisqu'elle n'était "que" de 25 % il y a un an. Des chiffres qui dépassent les prévisions initiales de la Fevad, qui table désormais sur un total des ventes en ligne en 2010 de 31 milliards d'euros.

Le nombre de sites marchands actifs atteindrait aujourd'hui 66 800, soit 16 000 de plus en un an, selon la fédération, qui attribue toujours à l'arrivée de ces nouveaux e-commerçants une bonne part de la croissance du secteur, associée ce trimestre à une embellie de la consommation.

Quant au nombre de cyberacheteurs, dont l'augmentation ralentissait en 2009, il accélère à nouveau. D'après Médiamétrie, ils sont 3,4 millions de plus qu'il y a un an, soit une hausse de 15 %. Dans le même temps, le nombre d'internautes ne croît que de 2 millions (+7 %). Les plus fortes progressions sont observées chez les 65 ans et plus (+41 %, soit près d'un demi-million de cyberacheteurs supplémentaires dans cette catégorie d'âge en un an) et dans une moindre mesure chez les CSP+ (+17 %).

Le taux de transformation des sites marchands hors e-tourisme est stable à 1,74 % et la fréquence d'achat passe à une moyenne de 4 achats par cyberacheteur sur les trois premiers mois de 2010, contre 11 pour toute l'année 2009.

L'indice iCE de la Fevad, qui regroupe 39 gros e-commerçants, montre que les sites leaders profitent également du regain de croissance, avec des ventes en ligne en hausse de 15 % dans le BtoC, contre 10 % au premier trimestre 2009. L'e-tourisme renoue notamment avec son niveau de croissance de 2008 à 20 %, tandis que les produits techniques s'envolent à 16 % et le BtoB, qui reculait de 2 % il y a un an, progresse de 14 %.

Chiffre d'affaires / CSP